roncevaux
foronce

The winner thebest remporte

son septième titre en 8 saisons

N

e

w

s




chessbchessn

fabrmoretie

Duel N°11

4

Roncevaux

4

4

Gavroche

0

Manche 9 ronde 3

Les blancs à

Gavroche

Roncevaux

Écrire au

Webmestre

Visites depuis le 02/02/2006

1 802 306

Gavroche, accompagné de sa tendre moitié, Thérèse, a séjourné une quinzaine de jours en terre béninoise.

Il y a diffusé ses connaissances en maintenance informatiques auprès de jeunes béninois avides de savoir.

Mais qui mieux que lui saura te narrer son séjour ? Personne, alors je lui laisse la parole.

Impressions d'un occidental, resté la plupart du temps dans la banlieue de COTONOU -Bénin

Nota : Mission pour une ONG locale : Cours de maintenance informatique.

La mission est assez prenante, et comme prévu pas beaucoup de temps pour le tourisme

Thérèse se fond partout où elle va dans la population du pays.
Elle porte le chapeau comme si elle était venue au monde avec.
Je la soupçonne de l'avoir piqué à Marlène, sa voisine à qui je
conseillerai de bien veiller à son collier :-)

Nous sommes dans un quartier de banlieue plutôt pauvre, et ce qui suit se rapporte à ce quartier

Il fait plutôt chaud 34° C ce soir à 22 h … et nous sommes en hiver

Méthode d'urbanisme

La ville dépasse le million d'habitants et grossit ;: on construit les égouts -à ciel ouvert- bordé d'une large rue de chaque côté (en terre), on installe eau + électricité et on lotit par carrés avec des rues qui se croisent à angle droit.

Les maisons sortent de terre progressivement et on peut voir un abri en bois + tôle côtoyer une maison en cours de construction style « bourgeois » d'ici. Il n'est pas nécessaire que la maison ou le bâtiment soit finis pour l'habiter ;

« maison » en bois et tôle on habite ; petite échoppe devant ; on fait un mur, puis un autre etc... les matériaux restent entreposés devant la maison ou sur le (futur) trottoir

les lieux ou l'on fait les cours d'informatique est une salle en hauteur, dans une annexe d'une église en construction ; différentes salles sont prévues .. que j'ai visitées le dimanche avant les cours. A ma surprise, le lundi matin, ces salles ou la dalle de finition n'est pas faite, ni portes posées, servent de salle de classe ; on ne parle pas fort pour ne pas gêner la classe d 'à côté.

Petit à petit le quartier se construit ; viendront ensuite le pavage des rues, puis trottoir ...ce qui est déjà réalisé quelques blocs plus au centre.

Voierie et circulation

la circulation débute ...

Pas de lumières publiques (nous sommes en banlieue) ; seuls les éclairages de « riches » maisons, des commerces … électriques ou à pétrole

Quelques axes pavés : attention là le piéton n'existe pas ...et on vous découvre aux phares ..les trottoirs sont souvent encombrés (par des matériaux de construction par exemple) ; les autres rues non pavées sont à la mode « piétonne » ; la circulation est lente et si on klaxonne un piéton, c'est pour lui dire de ne pas dévier de sa route car on va passer …

Beaucoup de motos … et difficile d'avoir un taxi voiture officiel ; mais vu la température, on se fait bien au taxi moto ...y compris pour aller à l'aéroport avec les valises pour ne pas rester dans les embouteillages du centre ville...Conduite au klaxon en rangs serrés, mais fiable -on n'a pas peur

Quand il y a des travaux, pas ou peu de signalisation : un regard de 1x2 m peut très bien être ouvert 2 jours en pleine rue sans problème ; on doit regarder la route !!

Les ronds-points sont constitués par une pile pneus usagés, et ça marche ...

y'a pas de passage piétons apparemment ici ? et les casques ?

Les ordures sont déposés contre un mur ; les chèvres, poules les visitent et de temps en temps on brûle (ça fume et l'odeur du plastique brûlé est caractéristique)

Pas d'adresses ni de nom de rue ...même dans d'autres quartiers de Cotonou !! Pour aller à Amnesty International BENIN par exemple, on vous indique le quartier et on se repère par rapport au centre culturel de Mgr PARISOT .. -que les gens du quartier connaissent - ensuite on téléphone et on vient vous chercher.

On ne peut vous donner tout de suite une adresse postale pour recevoir une photo par exemple... il faut trouver un point de chute

Commerces

Dans le quartier chaque maison a un commerce : vente de bois (utilisé plus loin pour cuire, le fourneau étant constitué d'une jante de voiture), de poisson grillé, légumes, …

« Ateliers » de couture, coiffure, de réparation motos ; les enfants dès l'âge de 4 ans participent et ont l'air de fort s'amuser

Large plage d'ouverture .. jusque vers 22 - 23 h 00 ; lumière avec lampe pétrole et pour les plus avancés avec une lampe électrique, parfois alimentée avec un groupe

Style de vie

Les habitants ont peu d'argent et sont patients avant de pouvoir acheter ce qu'ils désirent...combien de fois nous a-t-on dit « petit à petit l'oiseau fait son nid », parfois sur plus d'une génération

Langue : tout le monde comprend et parle à peu près le français (appris à l'école, utilisé à la TV, radio) mais entre eux utilisent plutôt le fon (l'une des 4 langues locales du bénin)

Impression nette de joie de vivre, toujours souriant et plaisantant entre eux ;

Horaires : très indicatifs … quand on se donne RV à 15h00, on comprend que pour eux c'est 15h00 en principe, mais ce peut être 17h00 ou 20 h00 … si vous n'êtes plus là, ce n'est pas un problème, on se reverra …

TV et musique omniprésentes : dans les bars mais aussi dans toutes les échoppes de la rue ; rue très bruyante jusqu'à minuit, ça se calme un peu vers 2h 00 et ça reprend progressivement vers 5h00 : klaxons, les gens se hèlent, chantent des chants religieux aux heures de prière etc …ici, même en journée,, il y aurait des plaintes !!

On porte beaucoup … et quels empilages sur la tête des femmes !! on transporte beaucoup aussi par moto …(des barres de fer, des fenêtres ..)

A la TV, musique – style moderne mais d’Afrique noire avec percussions systématique, des informations nationales, de la religion et un peu de sport ; pas vu un seul clip occidental ...

Tous n'ont pas les moyens d'être raccordés à l'eau ou à électricité : on porte l'eau sur la tête (bassine de 20 litres pleines, sans en renverser une goutte!)

on construit ...
et on ne laisse rien perdre dans les ordures

Le linge sèche sur les pierres / plots devant les maisons en construction -les enfants s'endorment sur le tas de sable, on vit beaucoup à l'extérieur

Les gens sont tous habillés avec élégance, en tenue traditionnelle ou en costume l'occidental + cravate pour ceux qui travaillent dans les bureaux.

Tous ont un téléphone portable et l’utilisent fréquemment : 5 opérateurs se faisant concurrence, prix assez accessibles (recharge pour 100 CFA -voir plus bas- )

Internet : peu répandu chez les particuliers – Cybercafés très fréquentés – débit lent – idem avec clé 3 G (télécharger le fichier AVAST par exemple prend plusieurs heures … ) ; ceci explique sans doute le nombre élevé de virus (9 clés sur 10 que l'on a prises avaient des virus...j'ai d'ailleurs renforcé l'enseignement sur la protection des machines quand j'ai vu çà!!)

Comme il n'existe pratiquement pas de lignes téléphones fixes, l'ADSL n'est pas connu.

Travail

ça déborde .. mais faut bien remplir car c'est 8 000 CFA
pour débarrasser le contenu d'un camion nous dit Francis

L'informel dans le quartier est la norme (« commerçants », taxis motos, ateliers ..) ; il est mal vu de n'avoir pas de travail qui d'ailleurs est rare .. alors on vous dit travailler à tel magasin, tel garage .. en fait on y va de temps en temps pour voir s'il y a quelque chose à faire …

Les horaires ne comptent pas ; on peut travailler de 7h00 à minuit -cas du personnel de l'hôtel – mais avec un effectif pléthorique qui passe son temps ici ..s'il n'a pas autre chose à faire (sauf aux moments critiques : repas, réceptions ..)

on a mis du sable par terre ! ça fait moins mal quand on a
les pieds nus !

Les travaux sont essentiellement manuels avec peu d'outils : on peut scier à la scie manuelle en long un tube fer en U, on transporte le sable dans les bâtiments en construction sur la tête - « beaucoup de sport et un peu d'argent » m'a-t-on dit - on ponce des portes à la main, on démonte des boîtes de vitesses, transmission de camion sans palan …

Ecoles

on est en face de l'église catholique ... alors on reste soft
(A la TV, on a droit a des publicités du genre "on peut
s'éclater, mais avec un préservatif ")

Élèves en uniforme (variable suivant les établissements, classes?).

Désir d'apprendre des enfants et des adultes : « l'homme sans savoir n'existe pas »

On utilise tous les locaux disponibles qui peuvent l'être avant finition – nous étions à côté de salles de classes (4ème et 5ème) : dalle brute, les gaines pour électricité encore apparentes, pas d'huisserie posée, discipline à l'ancienne, classes silencieuses, punition (à genoux devant la porte qui n'est pas encore posée donc on peut continuer de suivre le cours …Pour avoir discuté avec des professeurs, il ressort que les élèves et parents veulent réussir, travaillent … mais il paraît que l'on veut trop copier la France : au centre ville, les punitions commencent à être mal ressenties, les parents défendent les enfants contre les professeurs...et l'enseignement devient plus difficile !!

Enfin, information impensable chez nous : longue explication à la télé du ministre de l'éducation qui fait le bilan de son année, et qui égrène tout ce qu'il n'a pas réussi à faire -sans en imputer la cause à d'autres - et présente les mesures correctives prévues … (objectif : tous les enfants -campagne surtout- scolarisés en 2015) ; il manque principalement des bâtiments et de instituteurs formés.

(Manque de bâtiments : parmi nos stagiaires, l'un devait passer sa valeur de zoologie pendant le stage ; il est revenu car l'épreuve avait été repoussée par manque de locaux disponibles)

Eau – Électricité

Coupures surtout en week-end (mais moins que celles qui m'avaient été annoncées avant de partir .. car de l’informatique sans électricité...)

On réalise mal ce que cela implique : groupes électrogènes quasiment obligatoire pour hôtels, commerces, récipients de réserve d'eau pour les WC ou la douche etc ...

Religion

Eglise baptiste ...
les enfants dans les bras des mamans au premier rang ont été
présentés à la communauté,ils seront baptisés à l'âge de raison

Elle structure fortement la vie des gens et leurs relations sociales (activités en tout genre)

Toutes les personnes que j'ai pu rencontrer -de niveau social assez diversifié - sont pratiquantes et assidues à leurs prières.

Par ordre décroissant, il y a les Catholiques, l'Eglise céleste, les Evangéliques et les Musulmans.

« Dieu vous bénisse » à la TV, chant d'actions de grâce à la remise de diplômes, maximes religieuses sur les portes, les plaque d'immatriculation ...

Messe catholique : ici, les blancs au fond de l'église intriguent au moins un
enfant

Véritable lieu social avec de nombreuses activités en semaine

Les églises sont les bâtiments les premiers réalisés, elles sont pleines -4 grand messes le dimanche à côté de l'hôtel ! - et les offices plutôt longs (on chante beaucoup ; pour les catholiques des airs proches des nôtres mais avec percussions systématiques et beaucoup de couplets. Pour les évangéliques, cela se situe entre un office et un spectacle à l'Olympia, avec de nombreux acteurs qui défilent.

Niveau de vie

la dame fait au moins 12 heures de présence par jour et dort dans
l'abri en tôle derrière elle.
Elle est approvisionnée périodiquement par camionnette

1 F CFA : 1 centime de notre ancien franc. 1 euro : 656 CFA

salaire d'un professeur : 80 à 100 000 CFA (150 euros)

salaire d'une serveuse à notre hôtel : 28 à 30 000 CFA (50 euros)

repas avec boisson : 400 CFA (0,60 euro)

Course en taxi moto : (30 mn ) : 300 CFA

Tarif confection d'une tenue locale sur mesure: 500 CFA (hors tissu : 6 m à 1 000 CFA/m)

Prix d'un lot de terrain non équipé : 200 000 CFA (300 euros)

Matériel informatique : idem France

Quelques mythes …(pas sûr que l'on ait réussi à les détruire) et lucidités

Garage poids lourds
Détrompez vous : on a vu des véhicules en plus mauvais état
réparés en 3 jours (boîte de vitesse et transmission)

En France tout va bien malgré la crise de l'euro ; tous les français sont riches et travaillent.

Les produits vendus en France sont meilleurs que ceux vendus au Bénin (ils pensent d'ailleurs que nous fabriquons beaucoup des produits que nous importons) : il y a des normes et les douaniers font un travail efficace de contrôle ; par exemple les appareils informatiques achetés en France sont bien meilleurs ...Ils en sont tellement convaincus que quand quelque chose ne va pas c'est parce que c'est acheté au bénin … on l'a vu lors de copie de CD défectueuse en me prenant à témoin … en voyant l'état du graveur, je leur ai suggéré de changer de graveur … oui, mais ils m'ont demandé de leur donner un de mes CD vierges et là pas de problème ...grosse surprise quand je leur ai dit que j'avais acheté ce CD la veille dans une boutique du coin !!

Sarkozy agit pour les intérêts égoïstes de la France (Côte d'ivoire, Lybie) … j'ai du préciser de la France ou … des copains de Sarko …

Bolloré est un prédateur en Afrique, mais est incontournable si on veut accéder au pouvoir (avec des exemples à l'appui dont je ne connais pas les tenants et aboutissants)

La justice internationale n'est là que pour punir les africains qui n'obéissent pas à l'occident … la preuve ni BUSH, ni SARKOZY ne sont traduits devant cette cour alors qu'ils ont de nombreux morts à leur actif … (pour SARKO, ils pensent à la Côte d'Ivoire et Lybie)

Quelques uns -plus rares - sont très bien informés – via le net – de la réalité géopolitique mondiale, de l'orientation de chaînes comme France 24 ou Euronews et décryptent très bien les messages que l'on veut faire passer (idem pour leur télé nationale mais là je ne peux pas juger)

Bonne connaissance aussi du système monétaire et du statut du CFA (statut colonial, repris de ce qu'avait fait Hitler avec le franc pendant l'occupation)

Pas de rancœur mais une recherche des moyens pour faire évoluer le contexte de leur pays qui évolue dans ce contexte international.

Au niveau politique, consensus assez large pour dire que leur « nouveau » président -il débute son 2ème mandat – met plus la priorité sur le développement des gens « du bas », même si les anciens caciques le freinent.

En guise de conclusion

A l'entrée de l'hôpital ...
Thérèse apparemment le trouve en bonne santé !

Le travail à faire pour un gouvernement est immense … de la fiscalité, des infrastructures aux problèmes de santé …et je n'ai pas été en brousse ...pas facile de savoir comment commencer …

J'ai découvert un pays un peu comme je me l'imaginais.

Très frappé par leur constante bonne humeur et leur optimisme permanent (la religion y contribue beaucoup ..)

Très accueillants (le fait d'être étranger doit compter) mais je n'ai pas vu de mendiants ou de gens dénutris ; ils me semblent très empathiques avec les moins favorisés.

Dommage qu'il fasse si chaud !!


Copyright © 2004 - 2018 Roncevaux. Tous droits réservés.Remerciements

Accès

roncevaux