roncevaux
foronce

Roncevaux remporte son premier titre

Libellule, RAJYM, Guik et DM en ligue 1, RICHY en ligue 2

N

e

w

s




chessbchessn

fabrmoretie

Duel N°11

4

Roncevaux

4

4

Gavroche

0

Manche 9 ronde 3

Les blancs à

Gavroche

Roncevaux

Écrire au

Webmestre

Visites depuis le 02/02/2006

1 871 057

Nuit du 27 au 28 juin 2004 :
Le scandale qui secoue la société parisienne

Paris le 27 juin 2004,
Yasmine invite Roncevaux dans son antre parisienne à participer à ce qu'il pense être une honnête belote coinchée. La date de la partie est le 27 juin 2004. Les autres invités sont Françoise et Serge.

accueilserfra

Françoise et Serge

tousbouffe

Françoise, Roncevaux, Yasmine et Serge

Trois premiers indices, inquiétants, auraient dû mettre la puce à l’oreille de Roncevaux. Mais Roncevaux, ! grosse erreur ! , fait aveuglément confiance à Yasmine.

Premier indice :

La mine de Yasmine, réjouie et intéressée, lorsqu’il lui avoue qu’il ne connaît pas les règles de la belote coinchée.

C’est pas grave, dit elle, on t’expliquera tout avant de commencer, tu verras, c’est facile, tu comprendras tout de suite.

Deuxième indice :

Arrivé chez Yasmine, Roncevaux s’attend à ce que l’on tire les équipes au sort. Que nenni ! Les équipes ont été définies unilatéralement par Yasmine. Aucune discussion n’est possible, c'est un ultimatum..

D’un côté, « les rats », Serge et Roncevaux, de l’autre, « les souris », Françoise et Yasmine.

Troisième indice :

La composition des équipes : Les nanas sont ensemble ! Serge devenant ainsi la co-victime avec Roncevaux de cette mascarade de partie de cartes disputée en quatre rounds.

Préambule : On "prépare" les victimes

Quelques explications sont bien données par les souris à Roncevaux sur les règles du jeu, oui, mais on ne lui donne que très peu d’informations. Roncevaux doit tirer l’essentiel des informations en posant toutes les questions qui lui passent par la tête. Malheureusement, ne connaissant pas le jeu, il ne pose pas toutes les questions possibles et les souris se gardent bien de lui donner l’ensemble des informations utiles pour pouvoir jouer à armes égales contre elles. Par exemple, absolument rien ne lui est expliqué sur la façon de compter les points (On verra plus loin l'incidence de cet « oubli »).

Par ailleurs, sous prétexte de savoir recevoir, Yasmine fait boire à Serge et Roncevaux des breuvages enivrants. Yasmine se garde bien d’en avaler la moindre goutte elle-même. Encore un indice qui aurait dû mettre la puce à l’oreille de Roncevaux ! Quel grand naïf ce Roncevaux !

champ

Yasmine, Françoise et Serge

Juge par toi-même, sur ces clichés, des breuvages que Serge et Roncevaux doivent ingurgiter avant de commencer.

rolboit

Roncevaux ne sait pas encore qu'il boit à sa perte.

vino1

Le premier round

Dès le coup d’envoi, les souris cognent lâchement à grands coups de cartes sur des rats déjà complètement sonnés par l’alcool. Bien sûr les rats ne voient rien de ce qui se passe et lorsqu’ils recouvrent quelque peu leurs esprits c’est pour apprendre que le premier round est terminé et a été remporté par les souris. Comme ils ne se souviennent de rien, ils ne peuvent pas apporter la preuve des abus commis par l’équipe adverse et accusent le coup, mais ne s’avouent pas vaincus. En route pour le deuxième round.

Serge Yasmine, Françoise et Roncevaux.

tousrire

On remarque la différence entre des rires sous l'emprise de l'alcool chez Serge et Roncevaux

et le rire satisfait de leur honteux stratagème chez Françoise et Yasmine (oui, même de dos ç'est criant de vérité !).

Le deuxième round

Roncevaux et Serge sont maintenant en état de disputer réellement leurs chances. Et le deuxième round se déroule normalement, du moins c’est ce que l'on croit. Le tas de jetons des souris grossit, grossit à vue d’œil alors que celui des rats n’accueille que quelques rares jetons. Roncevaux commence d’ailleurs à trouver bizarre que lorsque les rats gagnent une donne, ils ne se voient octroyés que quelques rares petits jetons, alors que lorsque ce sont les souris qui gagnent, ce sont de pleines poignées de gros jetons que Yasmine place sur le tas des souris. Oui, c’est Yasmine qui tient, aussi, la banque et distribue les jetons, ça ne s’invente pas ! Roncevaux décide de surveiller cela de près et dès la fin de la donne suivante, voyant Yasmine ajouter une pleine poignée de gros jetons (600 points en tout) sur le tas des souris, demande la règle de calcul des points attribués. Et bien sûr, après vérification, on ne trouve que 400 points dus aux souris ! Mais hélas les souris avaient pris une telle avance avec cette manière pas très catholique, et par ailleurs fort peu orthodoxe, de distribuer les jetons que les rats ne peuvent plus rattraper les souris dans ce deuxième round. Ce round est à oublier très vite, comme le premier, tellement il fait honte à ces dames. En route pour le troisième round.

yabanq

Yasmine à la recherche du plus petit jeton possible à donner aux rats.

Regarde comment la banquière range ses jetons ! Quelle pagaille !

seryaser1

Le troisième round

Serge et Roncevaux surveillent maintenant de près la distribution des jetons. Très sérieux, très appliqués, le visage on ne peut plus neutre comme on peut le voir sur ces photos.

serser1

sero1

Ils perdent néanmoins le troisième round. Très intrigués de ce résultat toujours contraire à la logique, il leur revient alors en tête les mimiques qu’ils ont surprises chez les souris durant ce troisième round. Sans se concerter, ils trouvent que ces mimiques ressemblent plus à des codes de communication (de la triche quoi !) qu’à des attitudes naturelles. Mais difficile d’en apporter la preuve. Voici d’ailleurs quelques-unes de ces curieuses attitudes avec un essai d'interprétation. A comparer aux visages neutres de Serge et Roncevaux ci-dessus.

Poing serré

montrant 4 doigts liés,

c'est un carré d'as.

minya4

minfra2

Françoise annonce une suite (le nombre de cartes de la suite est égal au nombre de dents visibles) le bras dressé signifie que la suite est à l'as.

minya1

Des yeux qui brillent comme des vitres, un rond avec les doigts

=ça tourne rond à carreaux.

J'ai un jeu

à dormir debout !

Ne compte pas

sur mes cartes.

minya2

Alors là que d'informations données à la partenaire par les yeux, le bras, la main, le sourire pincé, le maintien des cartes, un véritable roman !

minfra1

minya3

Et là, pareil, un langage des signes très nourri, à faire pâlir les sourds-muets eux-mêmes.

Serge et Roncevaux ne font donc aucune remarque, les preuves étant difficiles à apporter, et décident, toujours sans se concerter et sans en parler, que, lors du round suivant, ils surveilleront les attitudes de leurs adversaires.

Le quatrième round

Serge et Roncevaux sont en pleine possession de leurs moyens, les vapeurs d’alcool ne sont plus que mauvais souvenirs. Ils surveillent la distribution des jetons de Yasmine. Il n’y a plus aucun abus à constater. Yasmine et Françoise se sentant épiées gardent un visage neutre ne laissant plus rien paraître de la composition de leur jeu.

touscartes

ça ne rigole plus chez Yasmine !

ça rit même jaune !

yaserijau

En résumé, enfin un round qui se déroule honnêtement. Il est inutile que je t'en communique le résultat, seuls les meilleurs peuvent alors gagner. Les rats remportent donc ce round. Félicitations à eux.

Le cinquième round

De cinquième round, il n’y en eut point, les souris se dégonflant alors sous le prétexte complètement fallacieux qu’il était 3 H du matin ! Mais se voyant complètement démasquées, on sait bien pourquoi elles ne veulent plus jouer.

serser2

Serge

Pour l’Histoire on ne retiendra que le résultat du quatrième round et on oubliera bien vite les honteuses manigances de Yasmine et Françoise dans les autres rounds. Donc :

Victoire
des
Rats

sero2

Roncevaux


Copyright © 2004 - 2018 Roncevaux. Tous droits réservés.Remerciements

Accès

roncevaux