roncevaux
foronce

Roncevaux remporte son premier titre

Libellule, RAJYM, Guik et DM en ligue 1, RICHY en ligue 2

N

e

w

s




chessbchessn

fabrmoretie

Duel N°11

4

Roncevaux

4

4

Gavroche

0

Manche 9 ronde 3

Les blancs à

Gavroche

Roncevaux

Écrire au

Webmestre

Visites depuis le 02/02/2006

1 859 016

Comptes rendus et commentaires sur des parties mémorables disputées entre membres
Willix et Gravrelix résistent à Roncevus et Arrachus.alus 5 mai 2006
Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Haute-Savoie est occupée par les alsaciens et les lorrains. Toute ? Non ! Un village peuplé d'irréductibles Savoyards résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires alsaciens et lorrains des camps retranchés de Divodurum (*), Lutèce (**) et Argentoratum (***). Deux gaulois : Willix, le héros de ces aventures. Petit guerrier à l'esprit malin, à l'intelligence vive, toutes les missions périlleuses lui sont confiées sans hésitation. Willix tire sa force surhumaine de la potion de leur druide Ferrerix appelée le « Nutella ». Gavrelix est l'inséparable ami de Willix. Livreur d'armes de son état, grand amateur de sangliers. Gavrelix est toujours prêt à tout abandonner pour suivre Willix dans une nouvelle aventure. Pourvu qu'il y ait des sangliers et de belles bagarres. Willix et Gavrelix se promenaient tranquillement dans la forêt à la recherche de sangliers quand ils aperçurent un alsacien et un lorrain, Arrachus.alus et Roncevus . Ils étaient avec leurs garnisons et criaient à tout va. « Fantassins à épée longue, nous allons étruire le village de Saint-Sixt à coup de pilums ! - Ne criez pas si fort, chuchota un soldat, vous allez les alerter. - Bande d'incapables gronda le centurion Roncevus, vous n'allez pas me dire que c'est cette poignée de guerriers jaguar qui va vous faire peur ? A Divodurum, César nous traite d'incapables, eh bien on va leur montrer à ces Savoyards qui c'est les plus fort ! » Willix et Gavrelix, fous de joie de voir les alsaciens et les lorrains attaquer, se précipitèrent à Saint-Sixt. - L'alsacien-lorrain nouveau est arrivé ! L'alsacien-lorrain nouveau est arrivé ! Hurla Gavrelix ! Tout le monde se précipita chez le druide Ferrerix pour lui demander du nutella pour combattre les légions alsaciennes et lorraines. - Du calme, il y en aura pour tout le monde dit Ferrerix, mettez-vous à la queue. Gavrelix s'approcha pour avoir du nutella mais Ferrerix lui cria dessus : - Non Gavrelix, pas toi, tu sais très bien que tu es tombé dans le pot géant quand tu étais petit et que les effets du nutella sont permanents chez toi ! - C'est pas juste fit Gavrelix, je vais bouder ! Une fois tout le monde servi, tout le village se précipita dans la forêt de Saint-Laurent où était les alsaciens et les lorrains. Puisqu'on en parle des alsaciens et des lorrains, ils étaient tous habitués aux savoyards, sauf les deux centurions Arrachus.alus et Roncevus (encore deux planqués d'Argentoratum et de Divodurum !) Une fois arrivé dans la forêt, le combat était inévitable, et alsaciens et lorrains se mirent en position carrée. Mais ils n'y avait pas assez de place dans la forêt, et il fallut aller dans la clairière. Ca tombe bien, comme les savoyards n'ont pas trouvé les alsaciens et les lorrains dans la forêt, ils sont aussi allés dans la petite clairière. - En avant, soldats d'Argentoratum et de Divodurum ! fit le centurion Roncevus. Et alsaciens et lorrains avancèrent, la peur au ventre devant les savoyards bourrés de nutella. La bataille fut courte mais brève. Tout le monde se fit plaisir (ou presque.) et rentra chez lui pour le déjeuner. - Fantassins, retour au camp immédiatement ! Hurla le centurion Arrachus.alus. Et qu'on ne me parle plus jamais de cette bataille !!! Une fois de retour au village, Gavrelix et Willix se rendirent compte qu'ils n'avaient toujours pas leurs sangliers. Ils retournèrent donc dans la forêt pour aller les chercher, et pourquoi pas deux ou trois alsaciens ou lorrains en patrouille. Qui sait!

De notre reporter Ludo/Willy

(*) Metz (**) Paris (***) Strasbourg

Willy s'offre LE "Snake" 11 décembre 2004

Oui Snake a perdu face à Willy, ayant pris cette partie a la légère il s'est bien fait avoir ! Les 2 joueurs se situent sur une carte émigration, Snake se tape les Huns et Willy reçoit les Sarrasins. Mais, malgré le léger désavantage de sa civilisation sur ce type de carte, Snake ne s'inquiète pas ( il va le regretter vous l´avez compris !). Nos 2 petits joueurs débarquent sur la grande île au même moment, mais la 1ère effusion de sang se déroulera sur mer : Willy envoie sa flotte sur les ports de Snake. Mais en fin de compte Snake repousse l'offensive avec sa marine toute fraîche (NDLR : la célèbre fraîcheur marine pour la chasse sur l'eau).. La partie se déroule alors pacifiquement, jusqu'à ce que Willy décide de s'emparer d'une mine d'or que venait de prendre Snake. Celui-ci laisse son ennemi profiter de la mine. C´est sans doute cette erreur qui causa sa perte. Néanmoins le Général Snake crée alors une belle armée de cavalerie comme il a l´habitude d´en faire : des paladins soutenus par des archers sur chevaux, bref un vrai festival de Khan.

Il détruit les 2 camps de Willy situés de part et d´autre de la grande île. A partir de là il obtient le contrôle maritime en détruisant la flotte Sarrasine. Snake croit alors à la victoire, sauf que toutes les îles ont été épuisées en or et en pierre. Et quand son armée hunnique débarque sur l´île de Willy pour se faire lapider par les mamelouks, Snake n´a plus d´or pour se refaire une armée digne de ce nom. Croyant que Willy est dans le même pétrin ( mais bien entendu ce n'est pas le cas), il envoie des tirailleurs et des hallebardiers en seconde vague. Mais le résultat est encore moins reluisant qu´à la bataille précédente. Tout d´un coups Willy fait débarquer ses contingents de Mamelouks en face du camp militaire de son ennemi et après un bref combat Snake abandonne la partie, honteux d´avoir perdu face à un joueur qu´il pensait n´être qu´un simple débutant. Mes félicitations à Willy ! C´est un joueur prometteur, il mérite amplement cette victoire. Snake saura que la prochaine fois il faudra prendre cette adversaire avec plus de prudence, il attend avec impatience sa revanche !

Equipe gagnante : Willy 20 756 Equipe perdante : Général Snake 15 612

De notre reporter Lucas alias Snake

Le "Snake" nouveau est arrivé : Le compte rendu de la partie du 2 octobre 2004

Bon je vous préviens, je vais essayer de pas trop me la péter. Avant la partie Roncevaux et Dassise semblent avoir l´avantage sur Snake, Arrache et Gavroche. Aussi ils laissent le choix des civilisations à leurs adversaires. Grosse erreur : si Arrache et Gavroche s´abstiennent, Snake choisit les Byzantins. Vous vous direz sans doute « pfff que Snake choisisse les Mayas ou l´une de ses civilisations préférées, la différence n´est pas grande, il n´a jamais figuré en premier plan sur une partie », avouez-le vous y avez songé, n´est-ce pas ? Vous changerez d´avis après la lecture du compte rendu. Je ne frime pas c´est la vérité. Bon, situons nous sur la map. Les joueurs s´aperçoivent qu´ils ont atterri sur une carte méditerranée, le front nord oppose Roncevaux à Snake, et le front sud Gavroche à Dassise. C´est Gavroche qui va en pâtir en premier. Un Gavroche résistant mais qui a des difficultés face à un Dassise sans pitié, si bien qu´Arrache est obligé de lui prêter main forte. Au nord c´est longtemps après qu´éclate le conflit, et c´est Snake qui passe à l´offensive pour détruire les murs de Roncevaux, et quand son armée de cataphractes boostés en technologies déferle sur la ville ennemie, Roncevaux voit rouge. Roland de Roncevaux appel à l´aide, non pas son oncle Charlie, mais Dassise.

L´armée de cavaliers lourds de celui-ci stoppe net l´armée byzantine. Mais en contrepartie Arrache et Gavroche peuvent souffler au sud, et penser à passer à l´attaque. L´armée de Dassise est donc divisée en deux, une moitié pour protéger Roncevaux face à Snake, et l´autre pour combattre Arrache et Gavroche.

Le général Snake passe à la deuxième offensive et cette fois-ci les armées de Roland et Dass ne peuvent l´arrêter. La ville de Roncevaux est réduite en cendres. Arrache et Gav commencent à avoir l´avantage plus loin au sud, on pense que la victoire est proche ... c´est faux. En effet, dans sa précipitation Snake n´a pas remarqué les péons de Roncevaux qui passaient au dessus de sa ville pour installer un camp militaire au coin nord, et ses deux alliés n´ont pas repéré tout de suite les bateaux de transport de Dassise débarquant en plein sur la ville d´Arrache et par la même occas sur la voie commerciale. Snake est à ce moment là fier d´avoir bâti un tel empire. Il s´apprêtait en fait à lancer une offensive sur Dassise, quand tout à coups il voit une armée violette ( Roland ) déferlant sur sa ville. Le temps que sa grosse armée arrive Constantinople est pulvérisée. Heureusement pour lui il possède de larges réserves de nourriture et d´or. Il se reconstruit alors une petite ville assez serrée mais bien protégée. Son armée ne fait qu´une bouchée de l´armée de Roncevaux.

Arrache et Gavroche ont quasiment anéanti le camp de Dassise au coin sud, mais la ville d´Arrache est en grande partie prise par l´armée ennemie qui avait débarqué auparavant. Et ce n´est que quand Gavroche et Snake vont lui amener leurs armées que Dassise sera définitivement rayé de la carte. Roncevaux avait essayé de reconstruire un village après le départ de l´armée byzantine, mais l´échec de la contre attaque au nord le contraint à abandonner avec Dassise. La partie est terminée, bravo à tous car tout le monde a bien joué selon les moments de la partie. Bon voilà, ce n´est peut-être plus le Snake qui est arrivé il y à bientôt un an dans le club, on se souvient encore de ce type qui se faisait déconnecter toutes les 10 mins, et à qui il fallait donner un coup de main au moindre petit rush.

Enfin bon pour certains il sera toujours le même. Espérons que ça dure !

Equipe gagnante : Général Snake 27 897 ; Arrache.als 22 026 ; Gavroche 17726 Equipe perdante : Roncevaux 23 154 ; Dassise 20 693 Lucas alias Snake

Championnat - 21ème journée : Brujah gagne sur le terrain de Dassise 29 septembre 2004

Un Dassise qui fait un superbe départ. Il tente un rush bien préparé stratégiquement (1 tour très bien placé rendait la tache difficile à Brujah), Malheureusement Brujah l'avait repéré avec sa cavalerie d'éclairage construisant les casernes et scrutant ce qui en sortait.

Lors du combat, il possédait alors les troupes adéquates pour contrer ce rush, Brujah bat l'armée de Dassise prenant l'avantage, avantage qu'il ne lâchera plus.

Si tôt l'armée de Dassise défaite, Brujah lance un contre sur le camp avancé de Dassise qui doit se résigner après des tentatives de sauvetage.

Brujah passe à ce moment à l'impérial et c'est l'arrivé des terribles trébuchets qui seront fatals à Dassise, malgré une belle tentative de contre puis encore plus tard, la construction d'une merveille (qui ne sera jamais achevée).

Statistiques : Voir Journée 21

Un grand roman historique sur la belle partie du 25 septembre

Les même joueurs venaient de terminer une partie très rapidement et les équipes étaient quasi les mêmes. Brujah et Manfred avaient ravagé leur ennemis en quelques minutes et Snake avait essayé de battre le record de « le plus d´ennemis tués avec le moins de pertes » (183 tués pour 13 pertes, ses cataphractes étant en pleine forme). Roncevaux propose alors une revanche, seule différence : Gavroche passe dans l´équipe 1 et Claudio dans la 2 pour mieux équilibrer les équipes. Et il faut bien dire, cette revanche fut très équilibrée en effet. Vous allez pouvoir le constater par vous-même. Nous nous trouvons sur une carte « oasis », le front nord sépare Dassise de Snake, le sud oppose Claudio à Marco Polo. C´est au sud que le premier conflit éclate. Les méchants ennemis ont attaqué le pauvre Claudio qui ne demandait rien à personne !

Manfred se charge alors de repousser Marco et sa bande, et il semble y arriver. Au nord, Dassise fait le malin face à Snake ..... jusqu´à ce que Brujah arrive. Mais la ligne de front n´arrêtera pas de changer d´emplacement.. Tantôt elle se trouvera sous le nez de Snake, tantôt aux portes de la ville de Dassise. Brujah, bien aidé par les samouraïs de Snake, commence une série d´attaques contre Dassise,qui est, lui, bien aidé par Gavroche. Mais au bout d´un long moment les paladins teutoniques et les samouraïs ont raison des guerriers aigles et des cavaliers lourds ennemis. Et là, on croit à la victoire. Malheureusement (ou heureusement tout dépend de votre point de vue, si vous êtes pour les méchants par exemple ), Claudio se fait ratatiner par Marco malgré les renforts que lui envoient ses trois alliés et les efforts de Manfred. Ce dernier entame alors la construction d´une longue muraille, et entasse plein de casernes derrière. Claudio se réfugie derrière cette muraille, et Manfred repousse les attaques incessantes de Marco Polo et de Roncevaux.

Ah ben tiens, vous avez peut-être remarqué jusque là que l´on a peu parlé de Roland sur les champs de bataille ? Normal : celui-ci emploie ses forces pour raser la forêt centrale et donc amener ses troupes en plein milieux du camp de Snake. Voilà l´un des points importants de la partie : une superbe blonde dévoile ses atouts à la télé, Snake est alors fortement déconcentré et ne voit pas les onagres de siège tondre la forêt à coté de ses camps de bûcherons. "Ah ces jeunes ! Y pensent qu´à ça !" diront les vétérans aokins (Commentaire de la direction : Nous les" anciens", on sait tout faire en même temps, et bien).

Bon bref, à ce moment Snake est tout heureux de foutre une raclée à Dassise et à Gavroche quand il voit une bande de guerriers aigles surgir de nulle part ! Il s´aperçoit alors de la filouterie de Roncevaux, et essaye de contrer l´attaque. Ses samouraïs ont bien sûr l´avantage sur les guerriers moineaux (note de la direction : ce sont des guerriers aigles, mais l'auteur de cet article fait preuve d'un mépris pour les troupes adverses, ce qui va survolter les guerriers aigles). Mais le mal est fait, une partie de la base de Manfred est dévastée, il a alors plus de mal a contenir Marco ! Snake referme vite la brèche et court aider Brujah qui avait déjà bien avancé. Il ravageait les camps de Dassise et Gavroche. Ceux-ci, paraît-il ont proposé à leurs alliés de déclarer forfait ( ils ont sans doute refusé, la partie aurait pris une autre tournure). (Note de la direction : Oui Dassise a insisté pour abandonner et ses alliés étaient prêts à le suivre sauf Roncevaux qui fustigea tout ce monde et pris la direction des opérations, fort heureusement pour la coalition) Roncevaux dirige alors ses tondeuses à gazon (NDLD : Toujours ce mépris de l'adversaire qui va coûter très cher) vers Manfred et Claudio. Il coupe les arbres par pur désir de massacre ( si les écolos entendaient ça ! ) et débarque en plein milieu du nouveau camp de Claudio. Mais sa véritable cible étant Manfred, il attaque celui-ci en même temps que Marco Polo pulvérise la grande muraille : bref Manfred, qui est en fait attaqué par les armées des quatre ennemis, n´a pas d´autre choix que de battre en retraite. L´aide de Snake et de Claudio pour sauver sa ville est vaine. Les péons de Claudio ne courent pas aussi vite que ceux de Manfred, ils se font alors réduire en miettes par des petits chinois en furie ( Marco ). Il est alors quasi-éliminé et ne pourra plus faire grand-chose pour ses alliés. Brujah, qui menait au nord, est alors moins enthousiaste, il commence à perdre confiance et arrête ses attaques, surtout que sa ville principale est la prochaine étape de Roncevaux et de Marco. Et maintenant que Dassise et Gavroche leur ont envoyé des renforts, c´est presque une cause perdue. Oui presque, car Snake est là ( ben quoi, j´ ai bien le droit de me la péter non ? ), et ses légions nippones vont contenir les armées ennemis qui sont 2 à 3 fois plus nombreuses. Snake implore alors Brujah et Manfred ( qui s´est installé au coin nord, près de l´ancienne ville de Dass ) de poursuivre les attaques. Mais ceux-ci ont déjà accepté la fatalité et préfèrent défendre, et construirent des villes d´un ridicule hilarant : Manfred, vous savez le constructeur de la grande muraille qui avait contenu Marco si longtemps, et bien ce même Manfred se met à construire des palissades en bois autour de sa minuscule ville. D´ailleurs il les construit par rangée de dix, donc vous voyez le look : un forum avec des centaines de drapeaux sortant des blocs de palissade.

Bien sûr, Manfred a construit ces structures dans un but plus ludique que militaire. Pendant ce temps Snake se tape des kills grâce aux armées ennemies. Il arrive à tuer plus de 2 000 "pas-beaux", en perdant deux fois moins de gentils soldats japonais. Cela aurait pu continuer longtemps, mais il y avait un léger problème : le fric ! En effet le commerce n´était plus fiable depuis longtemps, et ainsi les Chu Ko Nus et les guerriers moineaux prennent le dessus sur Snake. Et après une dernière bataille sanglante et héroïque, la ville du Général Snake n´est plus que cendre et désolation. Il envoie ses derniers survivants ( qui se résument à quatre trébuchets, quatre moutons (NDLD : nous avons reçu une plainte de la SPA pour utilisation de moutons dans les armées. D'ailleurs était-ce bien des moutons ? Ils se battaient comme de vraies chèvres !), cinq charrettes de commerce et un samouraï) chez ses alliés. Tout d´un coup l´ordinateur affiche « Claudio est vaincu », et les trois derniers alliés s´apprêtent à défendre les belles palissades de Manfred ( quel honneur ! ). Les unités de Snake ne font pas long feu, son dernier message est « Je VcreV », une seconde après l´ordinateur affiche « Snake est vaincu ». On pourrait se demander si Snake est voyant, mais non sa défaite était indubitable, Brujah est le suivant à être entraîné par la Mort. Manfred abandonne. La partie est enfin terminée. Ceux qui n´ont pas de compte rendu à faire peuvent aller se coucher ! Voilà j'ai fini, j'espère que ça vous a plu ! Dommage que Roncevaux ait eût l'idée de surgir des bois sans prévenir ! La partie aurait pu se terminer autrement ! Quel filou ! Le gagnant de la soirée est Gavroche : il gagne les 2 parties organisées, bravo ! Heureux d'avoir fait la connaissance de Claudio, il lui faudra encore apprendre pour égaler son fils, mais il est sur le bon chemin ! Et puis maintenant je ne suis plus le débutant de service Bien joué à tous !

Statistiques

Equipe 1 ( victoire ) : Roncevaux 68 428 ; Marco Polo 48 092 ; Gavroche 43409 ; Dassise 35 437 Equipe 2 ( défaite ) : Brujah 47 833 ; Général Snake 42 455 ; Manfred 31 924; Claudio 6 703

Compte rendu rédigé par le grand, le beau, l'intelligent, et SURTOUT le modeste Lucas alias Snake

Championnat - 1ère journée : Une deuxième victoire pour Arrache qui bat Jeff 4 septembre 2004

Arrache.als a su tirer profit du manque de temps jeu de son adversaire du soir pour s'imposer. Mais on devine un très fort potentiel chez Jeff puisque les stats indiquent notamment qu'Arrache.als n'a tué que 10 hommes de plus que Jeff... Voila qui laisse présager de rudes parties pour les futurs adversaires aokins de Jeff dans ce championnat,une fois que celui-ci sera revenu à son meilleur niveau !

Statistiques Voir Journée 1

Gavroche gagne tout seul comme un grand contre Major et se "fend" d'un commentaire 4 septembre 2004

Les Aztèques -Gavroche- ont contenu (et vaincu) les Francs (Major)... Début de partie assez calme où la paix règne et les civilisations se developpent .. l'age d'or quoi .. Petit accrochage à l'Est où les Francs viennent faire un forum vers une mine d'or aztèque !!, puis caserne, écurie etc ... De vrais colonisateurs, qui sous prétexte qu'ils sont francs, pensent que l'or est à eux !! Echaudés par l'Histoire les aztèques décident de : 1.. ne plus avoir peur des chevaux 2.. de contre attaquer 3.. d'élargir le secteur en allant faire un château dans les parages du camp franc ... Tout cela aurait du me permettre d'aller dîner dans les temps sans remarque conjugale ! C'était sans compter sur la ruse franque qui vient attaquer le camp principal aztèque .. attaques et défenses correspondantes ... Après de nombreuses attaques et avancées difficiles dans le camp Franc, son seigneur abandonna ... il est sur la route du retour et va libérer la ceinture de chasteté de sa dame ... Que QUETZACOAL continue de régner sur terre !!

Championnat - 2ème journée : La belle victoire de Guik sur Marcopolo 2 septembre 2004

C'était chaud chaud chaud : malgré la carte assez grande pour deux joueurs (taille 6 joueurs), Marc fait un superbe rush dont il a le secret. La ville de Guik cède peu à peu, les forums centraux sont détruits, la partie semble quasiment perdue. Mais... Ayant lu Guerre et Paix de Tolstoï pendant les vacances, je ne perds pas espoir. Koutousov avait laché Moscou aux troupes de Napoléon (en avait t-il vraiment le choix ?) afin que son armée s'embourbe dans la capitale russe et s'y charge de butin inutile. Et sa tactique fonctionna, puisque 5 semaines après, le petit corse et son armée sont contraints de quitter la ville et entament une glorieuse retraite vers Smolensk, qui sera parcourue de noms comme la Berezina...Mais revenons à l'actualité aokïne. Malgré un début de campagne lamentable, Guik ne perd pas espoir, reconstitue une armée et attaque Marc de toute part. Ce dernier, adepte des chevaux, rencontrera des chameaux destructeurs.Le camp de Guik semble revivre, les envahisseurs sont repoussés, les trébuchets sont produits, on peut lancer la contre attaque ! Toute l'armée de Guik avance à grands pas vers la cité Marcopoline quant tout à coup... Une grosse tâche grise composée de paladins et de trébuchets prend à revers la ville de Guik qui sortait à peine des pillages barbares. Branle-le-bas de combat ! Tout le monde sur le pont ! Ou plutôt : tout le monde revient à la maison. La lutte était terrible et je ne voyais que des ombres, amis ou ennemis, la dernière grande bataille eut lieu. Remportée par Guik. L'attaque marcopolesque est repoussée. On peut alors entamer la marche triomphale vers la grande cité grise. Une marche qui d'ailleurs n'a de triomphale que le nom puisqu'elle sera coupée court par l'abandon de Marc. En 1814, les Russes avaient quand même réussi à aller jusqu'à Paris. L'histoire ne s'est pas répétée. Je n'enverrai donc pas Marc en exil sur une île aussi petite que Ste Hélène : il fut un combattant loyal et coriace...

Statistiques Voir Journée 2

Un reportage de rêve de Snake, vécu du coeur de l'équipe (Brujah, Dassise, Snake) défaite par Guik, Eric à Brac et Arrache 12 août 2004

C´était un jour de beau temps, un jour ordinaire, un jour comme les autres.

Je suis Pliskin, lieutenant de l´armée du Général Snake, et le récit que je vais vous conter est mon histoire, l´histoire de mes frères, l´histoire de mon peuple et celui qui le guidait, le Général Snake.

Le gouvernement m´a envoyé pour s´assurer que nos serfs construisaient rapidement notre nouvelle cité, qui sera baptisée Snake Town, en l´honneur du Sir.

Les paysans ont vite procédé à la construction de casernes et d´écuries pour que des guerriers puissent servir le général.

J´ai envoyé des éclaireurs aux villes voisines auxquelles nous étions alliés.

Le Lord Dassise préparait de magnifiques bêtes pour équiper ses nobles chevaliers. Ceux-ci ont pour mission de ralentir un ennemi qui m´était inconnu.

Plus au nord, le seigneur de guerre Brujah, établissait son camp rapidement et commençait à lancer des escarmouches.

Nous avons établi un commerce, et cela nous a permis de profiter de renseignements importants grâce à la technologie cartographie.

Guik le Perse semblait mon ennemi direct, l´ennemi inconnu n'était autre qu´Eric à Brac, seigneur du Malin, un troisième ennemi tout aussi infâme que ses deux alliés se cachait dans les bois profonds loin de nous, son nom était Arrache.als, un chef particulièrement belliqueux.

Mon rôle dans cette histoire me fut donné par le grand Général en personne. Il consistait à mettre une armée sur pied afin d´écraser le barbare perse.

Mes troupes offensives étaient constituées de grands chevaliers et de conquistadors. Ma première attaque avait pour cible une mine d´or ennemie, afin d´évaluer les forces de Guik. A ma grande surprise Guik le Parthe n´opposa aucune résistance, bien que sa mine d´or était loin de son hôtel de ville elle était suffisamment importante pour être défendue.

Cette inertie me laissa perplexe, et j´ordonnai à mes unités de revenir à la cité afin de créer une armée plus importante. Loin au nord Brujah avançait pas à pas face au Seigneur des ténèbres, Éric, Dassise se battait avec Arrache.als pour le centre de la région, le conflit sembla donc nous avantager. Tous d´un coup j'ouïs des hurlements effroyables. Qu´elle était donc la créature qui pouvait hurler comme cela ? Je voulus en avoir le coeur net et sortis du château du général Snake avec quelques paladins. Le monstre était énorme, il avait la taille et la couleur d´un rocher, et portait deux dents gigantesques à l´image du sanglier de nos contrées. Il avait une sorte de queue qui remplaçait un museau, et deux ailes en guise d´oreilles. Je repris mes troupes ahuries et affirmai que jamais un monstre n´avait réussi à faire reculer les légions du général, pour les rassurer ... et me rassurer moi-même.

Mes frères et moi chargeâmes la créature, et la pourfendîmes de nos épées aiguisées.

Nous étions entrain d´hurler à la victoire quand nous nous aperçûmes, que d´ autres montres de la sorte nous entouraient de part et d´autre.

Il y en avait des dizaines, peut être des centaines ! Ainsi c´était ça l´ armée de Guik le Perse, elle était composée de monstres tout droit sortis des enfers.

Nous reprîmes notre courage à deux mains et chargèrent pour trouver une sortie, non pas que nous préférions la vie que l´honneur mais nous devions sauver le général, les bêtes s´étaient peut-être déjà attaqué à notre cité.

Quand nous revînmes à Snake Town, tout n était que cendres et désolation. J´entendis un bruit sourd à ma droite, c´était un homme adulte, il implorait de l´aide.

Sa main droite avait était sectionnée, et sa cervelle se répandait sur le bas de la porte, il disait que ses enfants et sa femme étaient à l´intérieur.

Je ne pus me résoudre à entrer dans la masure, redoutant le spectacle qui s´offrait à l´intérieur, des enfants gisant dans les bras de leur mère poignardée ... voir pire, ne comprenant pas le concept de la guerre.

Ce n´était pas le travail des monstres, mais celui des hussards de Guik, méthodiques et cruels, des humains qui tuent des innocents simplement parce qu´ils ne parlent pas la même langue ou ne sont pas de la même couleur de peau ...

Nous achevâmes le villageois, qu´il repose en paix, et nous miîmes en route vers le castel.

Ce que je redoutais tant était arrivé : le château était en proie des flammes, le grand général Snake n´était plus.

Ce n´était pas l´heure de la vengeance, ni des larmes. En tant que dernière autorité du royaume je pris sous ma protection le maximum de villageois. Nous devions quitter les lieux avant que l´armée Perse ne revienne, jurant en moi-même que ce scélérat de Guik allait payer ses crimes.

Quand nous arrivâmes au Dassise´s Kingdom, j´appris que l´ennemi, Arrache, lieutenant du Malin, reprenait du terrain. Je jugeais donc qu´il valait mieux continuer notre route afin de trouver un endroit plus sûr.

Le vieil allié de mon seigneur déchu, Brujah n´était plus maître du conflit. Éric, le roi démon, avait réussi à repousser les armées de Lord Brujah. La situation était de plus en plus dramatique.

N´ayant pas d´autres choix que d´installer le campement entre mes deux alliés, j´entrepris de les aider le plus vite possible.

Le ciel était devenu rouge sang, à l´image du mal qui commençait à l´emporter sur le bien.

Par défaut d´or nous n´avons que pu entraîner des hallebardiers, peut-être seraient-ils plus efficaces contre les monstres de Guik que mes paladins.

Malheureusement, les portes de la ville de Brujah se rompirent laissant affluer les ténèbres d´Éric. Dassise périt à la bataille et ses troupes ne purent repousser les armées d´Arrache et Guik.

Nous n´avions plus d´espoir, seul l´honneur m´obligeait à rester stoïque face aux brumes qui avançaient lentement mais irrémédiablement vers New Snake City.

Soudain, s´avançant dans les ténèbres, un homme, ou quelque chose qui y ressemblait, m´aperçut et me dévisagea. Il portait une armure noire, était casqué par un heaume sombre et triangulaire, ce qui le faisait ressembler à un loup infernal. Dans sa main droite il portait une longue lame d´acier, de sa main gauche il tenait un grand bouclier ovale où l´on pouvait lire des glyphes maléfiques.

Il brandit son épée, je pris ma lance, il chargea.

Mon rôle dans cette histoire s´arrête ici, la dernière chose que je vis était son épée, je la vis de si près que c´est sans doute ma tête qu´elle fendit. Éric Seigneur du Malin me tua.

Les miens coururent à leur perte en essayant de me venger.

Gloire et honneur.

Mémoire de Pliskin, 1er lieutenant du Général Snake et commandant en chef des armées offensives du sud lors de la guerre des six Seigneurs. Lucas alias G.Snake

Statistiques

Equipe gagnante : Guik 23 007, Éric a Brac 20 498, Arrache.als 17 734 Equipe perdante : Brujah 15 794 , Dassise 14 169, Général Snake 5 473

Championnat - 1ère journée : Tout sur la rencontre Guik-Roncevaux 29 juillet 2004

Le combat est tout d'abord psychologique. Guik, conscient de la valeur de son adversaire en "rm" et de sa capacité à s'installer partout où il peut, choisit "cam" et carte "très petite". S'étant entraîner moult fois avec les Espagnols, Guik choisit cette civilisation.

C'est alors que Roncevaux réfléchit...

Au bout de quelques minutes, il opte également pour les Espagnols : on aura donc une guerre civile.

Pour Roncevaux commence alors une longue période de réflexion, pendant laquelle il affine sa tactique. On ne laisse vraiment rien au hasard...

Le match peut enfin commencer.

Guik est situé plutôt à l'est de la carte, Roncevaux au sud. Adepte du rush sur Roncevaux dans les parties à plusieurs, et conscient que c'est presque la seule façon de gagner (voire la seule), Guik démarre en faisant une grosse armée composée de canons à bombarde, trébuchets, paladins, conquistadores et hallebardiers.

Et alors : richtung Roncevaux-stadt. Les premiers assauts de Guik sont puissants, il repousse Roncevaux au fond de sa base, construit des tours de bombarde pour maintenir le terrain. L'écart entre les deux scores se creuse. Mais, aïe aïe, quelques problèmes surgissent.

Tout d'abord, les réserves d'or se vident vite. Arrivé aux alentours de 3000 4000 or, Guik envoie une quarantaine de paysans chercher de l'or.

Ensuite, Roncevaux s'est refait entre le nord-ouest et le milieu de la carte. De cette base secondaire, il lance un assaut sur le camp principal de Guik, appauvri en armée.

Et là, décision, qui sans doute, sera qualifiée d'erreur par les historiens du futur, Guik rapatrie quasiment toute son armée du Sud vers le camp principal. C'est une erreur parce que les terres conquises aux sud, recelant maintes ressources à exploiter, ne seront plus assez défendues. De plus, Roncevaux, qui avait construit plusieurs châteaux au milieu de la carte, fait marcher sa production de conquistadores à plein tube.

L'armée de secours de Guik, déjà affaiblie par ses conquêtes au sud, l'est d'autant plus qu'elle met du temps à être efficacement renouvelée. A cela s'ajoute que Guik se bat très mal, puisqu'il oublie de protéger son artillerie, qui tombe dans les traquenards tendus par Roncevaux.

Et puis, ce qui devait arriver arriva. La situation au niveau du camp de Guik se stabilise (l'armée de départ était quand même puissante) mais c'est un désastre total au sud. Roncevaux récupère toutes ses terres initiales, détruit (par l'intermédiaire de ses trébuchets) toutes les tours à bombarde, les écuries, les casernes, etc..

Et puis, ensuite, eh bien, on assiste à de merveilleuses roncelades sur toute la carte. Les camps de Roncevaux fleurissent comme des petits pains à gauche, à droite, en haut, en bas. Je suis sûr que si on pouvait aller sous terre, il irait aussi faire des écuries ou des casernes. N'empêche que Guik ne possède pas cette inestimable qualité, et se fait littéralement submerger par les vagues successives de Roncevaux, lâchant petit à petit du terrain, pour finalement abandonner.

L'honneur est sauf.

De notre reporter Guik/Guillaume, qui a échappé de justesse aux filets de Roncevaux pour nous communiquer cette histoire héroïque, épique et tragique.

Statistiques Voir Journée 1

Championnat - 6ème journée : Major sait recevoir, il laisse son visiteur gagner 19 juin 2004

Une partie de durée moyenne, avec un Major sarrasin et un Manfred mongol qui se sont neutralisés plus longtemps qu'on pourrait le croire. En effet, Manfred débute piteusement à l'opposé de Major, surprenant, tant par sa rapidité de développement que par ses progressions incessantes sur une bonne partie de la carte. Manfred, manquant très probablement d'entraînement, s'est très vite laissé surprendre par la prompte avancée des troupes Mameloukines au sein de ses terres, ces derniers étant accompagnés de fiers trébuchets, lesquels étaient étonnamment bien soutenus par une douzaine d'onagres de siège. Manfred est déconcerté : c'est le branle bas de combat ! Quelle invasion si soudaine et si imprévisible ! Manfred, interviewé à chaud après cette partie, avoua qu'il ne s'attendait pas à une telle attaque de son homologue.. Bref, il s'ensuit que Manfred envoya un régiment de mangudais à l'arrachée, de même que ses piquiers qui parvinrent finalement à stabiliser la position. Major, manquant d'hommes s'est fait repoussé, mais avec quelle labeur ! A ce moment de la partie, Manfred n'y croit plus vraiment, il s'attend à un deuxième raid dévastateur de Major, malheureusement ce dernier ne lui fit pas le plaisir d'abréger ses souffrances... Effectivement, si Major avait excellemment débuté, il avait négligé la recherche d'or, ce qui l'a fortement perturbé à ce moment de la partie... Manfred se refit une faible armée et gagna peu à peu du territoire, Major se refaisant avec difficulté... Peu à peu, les bâtiments de Major tombent l'un après l'autre sous les hussards et les mangudais mongols, de même que les faibles résistances sarrasines de Major, Major qu'on aurait cru pouvoir gagner... Dommage, car après quelques tentatives de reconstruction de Major de part et d'autres de la carte; celui-ci craque et abandonne après s'être démené comme un diable contre un Manfred décevant, comme l'a si bien indiqué Yves lors de son dernier commentaire du classement Age

De notre correspondant Manfred/Florian

Statistiques Voir Journée 6

Un mano à mano Arrache.als - Général Snake remporté par Arrache.als 14 juin 2004

L'équipe de France avait eu la judicieuse idée d'affronter l'Ukraine en match amical pour bien préparer son euro... De même, Arraches.als, soucieux de soigner sa forme avant d'aborder le prestigieux "Championnat 2004-2005 de Roncevaux" choisit un excellent sparring-partner en la personne de Général Snake. Ce match allait en effet avoir une véritable valeur de test puisque l'on sait que Général Snake est la "valeur montante" du moment. il a notamment excuser du peu, accroché Roncevaux à son tableau de chasse ! C'est donc avec confiance qu' Arrache.als va pouvoir se lancer dans la compétition et il profite de la tribune qui lui est offerte pour dire qu'il est désormais prêt à jouer ses journées... Avis au amateurs ! De notre correspondant Sylvain allias Arrache.als

Statistiques

Victoire: Arrache.als 14 765 Défaite: Général Snake 11 974

Championnat - 10ème journée : Brujah ne laisse aucune chance à Gavroche 11 juin 2004

Une guerre qui commence très vite dans les esprits, les 2 joueurs sont au coude à coude au niveau des statistiques jusqu'à l'âge des châteaux où Brujah commence à décoller, mais toujours aucun combat, même si Brujah forme déjà une armée. Le passage à l'age impérial pour Brujah est le signe que les hostilités ne vont pas tarder. Gavroche passe à son tour, 4min plus tard à l'age impérial, mais l'avancée de Brujah se fait déjà sentir, un forum avancé servant à ramasser de l'or est détruit, les paysans massacrés, Gavroche fait de son coté une armée également et après une nouvelle avancée de Brujah, c'est enfin l'affrontement, les troupes de Gavroche ne feront cependant que pâle figure lors de ce premier combat, les guerriers aigle tombant sous les coups de boutoir des onagres de sièges sarrasins. Gavroche se rend vite compte de l'importance stratégique des onagres sarrasins et envoi ses guerriers aigle les détruire avant de relancer une attaque sur les troupes sarrasines qui sont contraintes de faire demi tour récupérer du renfort. Mais le territoire de Gavroche est maintenant coupé en 2 avec un Brujah au milieu, les troupes de Gavroche sont à l'est et Brujah le sait bien puisqu'il avait été repoussé sur ce front; de plus il a des tours d'observation maintenant sur presque toute la carte et Brujah voit l'ensemble des mouvements de son adversaire. Il lance donc une attaque sur la base Ouest. C'est pour Gavroche l'hécatombe, toute sa production de ressource est stoppée, l'issue de la partie est déjà scellée, mais Gavroche en fier guerrier va se battre jusqu'à ce que sa dernière chance soit épuisée, il renforce alors son armée, mais les moyens ne sont plus là, elle est principalement composée de hallebardiers. Brujah va alors lancer une attaque de front à l'aide d'une quinzaine d'onagres de siège et d'un régiment et demi de mamelouks, autant dire que ce fut un vrai massacre, la plupart des hallebardiers ne sont même pas arrivés sur le champ de bataille, tués avant par les meurtriers onagre. Et comme si cela ne suffisait pas, Brujah lance une attaque sur le flanc de la base de Gavroche avec des trébuchets et des tirailleurs qui ne trouvent plus de résistance, la totalité des troupes de Gavroche ayant été envoyée sur l'attaque de face. Gavroche n'a plus de vraie base, seuls quelques bâtiments dispersés représentent ses moyens de production. Brujah effectue l'espionnage et Gavroche estime avoir tiré ses dernières cartouches, son adversaire devait avoir un gilet pare-balle, il abandonne.

De notre correspondant Brujah/Yves

Statistiques Voir Journée 10

Championnat - 9ème journée : Un étonnant Major domine Gavroche 11 juin 2004

Début de la partie à l’avantage de Gavroche qui tente une attaque sur Major qui riposte immédiatement avec ses mamelouks d’élite et onagres de siège qui réduisent a néant l’armée de GG.

Ensuite Major attaque le camp de départ ou une guérilla urbaine se prépare après plusieurs tentatives de Gavroche pour repousser l’armée de Major. Gavroche fuit de sont camp afin de construire des camp un peu partout sur la carte (j’en connais un autre qui fait ça J ).Ensuite la partie se termine sur des patrouilles de mamelouks à Major qui cherchaient les derniers camps à Gavroche.

Finalement Gavroche s’incline après une attaque massive sur son dernier camp avec péons.

Depuis le proche et moyen Orient (Major)

Statistiques Voir Journée 9

TheWizard participe à sa deuxième partie et succombe face à Snake 11 juin 2004

Passé à l'âge des châteaux Snake envoie sa petite armée sur la ville de Wizard et à son grand étonnement écrase la maigre résistance. Voyant l'armée de Snake affluer, Wiz envoie des péons pour refaire une 2 ème ville, en effet sa 1ère tombe petit à petit aux mains de Snake. Wizard City détruite, Snake construit un avant poste militaire, et pique carrément tout l'or de Wizard, ce qui lui permet de crée une puissante armée. Wizard avait réussi à rétablir une économie, bien que fragile, et recréa une armée composée de mamelouks et de chameaux. Snake envoie ses grands archers britanniques et son infanterie lourde pour détruire définitivement l'armée Sarrasine, ce qu'il fait, il faut l'avouer sans trop de pertes, et pénètre dans Wizard Town. Wiz est contraint d'abandonner.

Statistiques

Général Snake ( victoire ) : 11 771 The Wizard ( défaite ) : 5 651

De notre correspondant Lucas alias Général Snake !

Brujah, Marcopolo, Psyk0 et Général Snake sans pitié pour Ericabrac, Roncevaux et Gavroche 02 juin 2004

Une partie très équilibrée, pimentée par des rebondissements et des surprises comme on les aime ! La partie commence doucement, au nord Brujah est posté à la frontière face à Roncevaux, quand au sud c'est Snake qui fait office d'Etat tampon devant Gavroche. Psyko, Marco et Éric joueront eux des grands rôles dans la partie. Il y a toujours un premier combat et cette fois-ci c'est Snake, encouragé par ses victoires dans les précédentes parties, qui se le tape en envoyant une vingtaine d'hommes d'armes teutoniques vers Gavroche, et après s'être un peu battu avec une cavalerie coréenne d'Éric , Snake envoi les quelques survivants et de nouvelles troupes au centre de Gavroche City. Gavroche est contraint de construire un château pour stopper l'arrivée des renforts permanents de Snake, et finalement ,après de nombreuses pertes matérielles et humaines pour Gavroche, l'infanterie teutonne trépasse sous les flèches Aztèques du castel. Pendant ce temps Marco s'amuse à construire des écuries au sud de la ville d'Ericabrac et envoie des troupes par-ci par-là, Brujah organise une défense digne de Troie et Psyko toujours aussi fidèle à ses alliés envoi constamment de nouvelles troupes derrière ces même défenses. Au sud, Snake prépare déjà de nouvelles troupes et y intègre une cavalerie, il envoie quelques éclaireurs et remarque qu'Éric s'apprête à l'envahir. Snake est réaliste : il avait bien une chance face à Gavroche seul, mais face à Éric c'est une autre paire de manches. Il alerte tout de suite Marco Polo, qui venait de perdre ses troupes émanant des écuries cachées. Trop tard, Éric envoie son armée, Snake doit alors se confronter à des Metals Gears ... heu pardon qu'es ce que je raconte ? ( les initiés de Playstation me comprendront )... à des chariots de guerre Coréens. Éric ratatine l'avant poste de Snake, celui ci plaidant sans cesse une aide à Marco ( qui semblait préférer sacrifier son allié pour attaquer plus tard Gavroche par le nord ). Heureusement Brujah pris de pitié envoie son armée au sud pour sauver Snake. En effet Brujah parcourt la carte pour arriver à Snake Town en ruines, mais il réussit à stopper Éric, et commence même à attaquer Gavroche, appuyé par Marco qui s'était enfin décidé de passer à l'action. Gavroche perd du terrain mais Éric est là, il repousse la contre-offensive de Brujah. Les équipes sont à égalité : d'un coté Snake à perdu la moitié de sa ville et a un retard économique catastrophique, de l'autre Gavroche avait dû subir les attaques de Snake puis de Brujah et de Marco, sa ville est donc à feu et à sang. On retient son souffle, Snake reconstruit en vitesse une armée et rétablit une économie fragile, Marco continue ses raids au nord de Gavroche à l'aide de ses janissaires, Brujah recrée son armée au nord et construit une armada navale pour faire face à celle de Roncevaux, quand à Psyko il attend toujours le signal de Brujah pour envoyer sa puissante armée sarrasine dans la poire de Roncevaux. Éric sépare son armée en deux pour aider ses deux alliés, Marco profite donc de cette occasion pour envoyer son armée sur ce qui restait de la ville de Gavroche, et Snake, ayant aussi remarqué la faille, dirige son armée vers les renforts d'Éric destiné à Gavroche et gagne de justesse la bataille. Le front cède Marco Polo et le Général Snake détruisent peu à peu Gavroche City. Au même moment, Psyko s'impatiente et demande l'accord de Brujah pour attaquer Roncevaux.. Brujah envoie son armée navale détruire les défenses ennemies et dépose son armée terrestre au nord de Roncevaux City, mais bien entendu la victoire revient à Psyko : l'armée sarrasine déferle sur la ville et écrase littéralement l'armée terrestre de Roncevaux et ne fait qu'une bouchée de la ville. Bref l'équipe 2 abandonne au grand étonnement de Snake (celui-ci n'avait pas vu la victoire au nord tellement la bataille était brève et facile pour Psyko ). Ainsi l'équipe 1 gagne la partie, Brujah, défenseur des faibles et des opprimés, ayant réussi à combattre sur tous les fronts, Marco l'insatiable calculateur ayant sans cesse harcelé Gavroche, Snake ( que pourrais-je dire pour celui la ? l'intrépide ? le téméraire ? non, l'imprudent ça irait ? ) ayant prit part tout au long de la partie à l'effondrement de Gavroche, et surtout Pysko le flamboyant ayant étonné tout le monde avec la puissance de son armée.

Bien sûr l'équipe 2 à très bien joué, et on avait cru que la partie ne finirait pas comme cela quand Snake céda le front sud. Voilà, heureux d'avoir participé de son mieux à la partie, Lucas alias Général Snake.

Les déclarations :

"Non mais!! Le Marco il construit par ci par là surtout parce qu'il a raté son rush. Bon contre Éric , faut dire.... C'est un grand rêveur"

Marcopolo

Statistiques :

Equipe 1 (Victoire) : Brujah ( 26 152 ), Marco Polo ( 20 611 ), Psyko ( 19 292 ), Général Snake ( 8 846 )

Equipe 2 ( défaite ) : Ericabrac ( 22 645 ), Roncevaux ( 19 115 ), Gavroche ( 8 757 )

Arrache, Dassise, Guik et Snake ne laissent aucune chance à la triplette Brujah, Rv et Roncevaux 30 mai 2004
romanhisto

Une partie qui a connu deux fronts majeurs, un à l'ouest (Dassise vs rv) , l'autre à l'est (Guik & Arrache vs Brujah). Quant à Général Snake et à THE Roncevaux, situés tous les deux au milieu de leur camp respectif, ils ont apporté une aide conséquente sur l'un ou l'autre de ces deux fronts, selon la tournure des événements. La partie commence donc, sans rush immédiat, la preuve : Guik réussit à passer à l'âge des châteaux sans avoir à subir une seule attaque de Brujah. Mais sa joie est de courte durée. Au moment même où son état-major décide de construire un fier castel à quelques encablures de la ligne de front, afin de protéger ses arrières, il a la triste surprise de voir foncer sur ses pauvres péons sans défense une bande de chevaliers brujahiens, avides de sang et de massacres faciles. Côté Guik, on sonne la cloche, on ramène ses piquiers et ses tirailleurs au Nord pour défendre ce qui peut encore l'être mais trop tard. Les chevaliers ont fait leur job et se sont dépêchés de quitter les lieux à toute vitesse vers d'autres pillages tout aussi peu glorieux. A l'ouest, au même moment, on peut déjà assister à une prise de position par Dassise autour de la ville d'Rv. L'histoire est en marche ... A l'est, le combat s'engage vraiment. Une muraille longue comme quatre écuries et qui ne sert à rien est rapidement érigée par Guik. Devant elle, il construit cinq ou six bâtiments militaires. Et là... Brujah attaque ! Mobilisation générale : il s'agit de tenir avec 10 archers mayas, 10 tirailleurs et 15 piquiers face à une armée surentraînée de 40 janissaires et une armada de canons à bombarde. Autant dire : la situation est foutue. Guik, pleurant à un tel point de désespoir que sa souris et son clavier en sont devenus amphibies, lance un appel à l'aide. Mais Arrache, son plus proche allié, ne semble pas intervenir. Aujourd'hui encore, on se pose des questions. Pourquoi une telle réticence à venir soutenir son allié ? Est-ce pour l'affaiblir et le dépasser aux stats finales ? Est-ce par flemme ? Guik l'avait-il dérangé pendant l'heure du thé ? Arrache étant goth, on répondrait plutôt par la négative à cette dernière question. A l'ouest, la situation est l'inverse pour l'équipe 1. Dassise, avec l'aide de Snake, semble avoir percé la ville de Rv, malgré les renforts de THE Roncevaux. Retournons de l'autre côté. La situation est de plus en plus critique. Les unités de Guik se font tailler en pièces, les janissaires avancent méthodiquement, semant la terreur et le désarroi sur leur passage, ils atteignent finalement la-muraille-qui-ne-sert-à-rien. Guik, toujours prévoyant, entreprend alors la construction de bâtiments militaires à l'arrière de son camp. Alors qu'on avait perdu tout espoir quant à une intervention gothine, le miracle se produit... Sous le soleil d'Austerlitz, on voit poindre, sabre au clair, une armée de 40 huskarls d'élite. Ceux-ci, en fait, servent plus de chair à canon qu'à autre chose, mais ils permettent de stopper l'hémorragie. Arrache envoie alors plusieurs régiments de cette sorte, ce qui permet de récupérer doucement du terrain. Guik décide alors de reconstruire des casernes devant la-muraille-qui-ne-sert-à-rien. Au même moment, à l'assemblée nationale maya de Guik, on vote la loi dite du "gros boeuf", c'est à dire qu'on ne lésinera plus sur la quantité de soldats afin de submerger l'armée brujahienne. A l'ouest, Dassise a maintenant pris clairement l'ascendant. Appuyé par Snake, il pénètre au coeur de la ville d'Hervé et la réduit au rang de village, puis de hameau. A l'est, nous avons envoyé un reporter suivre la vie quotidienne d'un guerrier aigle de Guik (vous comprendrez très vite pourquoi on parle de vie quotidienne). 8h53 : le guerrier aigle sort de la caserne. "Bonjour, quelle est votre formation ? -Aucune, Guik a oublié de développer dans la forge. J'ai juste un peu plus de points de vie parce que je suis d'élite et que notre abruti de commandant a quand même pensé à développer El Dorado. -Ou courez vous comme ça ? Allez vous vous entraîner à l'arrière ? -Non, non. Je suis envoyé sur le front. -Mais vous courez au massacre ! Vous êtes seul et les régiments de Brujah sont organisés à la perfection. -Je ne suis pas seul. Nous sommes 5 dans le même cas. -Bon courage alors !" 9h31 : le guerrier aigle court sur le champ de bataille avec ses quatre copains 9h35 : il est touché par des janissaires, il perd la moitié de ses points 9h36 : il commence à taper un canon à bombarde 9h37 : on entend un gros bruit : c'était une catapulte de Brujah. Lui et le canon à bombarde ont péri, ensemble, main dans la main. Voilà ! Petit à petit, la tactique dite du "gros boeuf" porte ses fruits. L'ennemi est repoussé, Guik construit de plus en plus de casernes et de camps d'archers sur les terrains conquis. A l'ouest, Rv est presque anéanti, Dassise entreprend alors le rasage de Roncevaux. Pris entre le marteau et l'enclume, Brujah et Roncevaux résistent comme des beaux diables. Mais devant le flot d'unités de Guik, d'Arrache, de Dassise et de Snake, ils ne peuvent que regarder la puissance ennemie se développer face à eux. Rv abandonne, Brujah défend avec des tirailleurs : autant dire : c'est la fin des haricots. Brujah est anéanti, THE Roncevaux tente un dernier baroud d'honneur ...et abandonne finalement. Snake lance fièrement "veni, vedi, vici..."

Statistiques

Equipe 1 (Victoire) : 34264 Dassise - 30352 Arrache - 28093 Guik - 27671 Snakebr>Equipe 2 (Défaite) : 25762 Roncevaux - 23656 Brujah - 13862 Rv De notre reporter envoyé dans le feu de l'action Guik/Guillaume

La relève est prêteGénéral Snake s' "offre" Roncevaux 30 mai 2004
perf

Eh oui, Général Snake a vaincu Roncevaux lors de ce duel ( si si, je vous le jure , c'est pas une blague ! ) Roncevaux commence à envoyer des troupes vers la ville de Snake mais il sous-estime l'armée franque de son adversaire. De plus il ne s'aperçoit pas que Snake envoi des mineurs un peu partout sur la carte pour s'emparer de l'or. Ainsi Snake cueille petit à petit les troupes Britanniques, puis juge que son armée est assez puissante pour attaquer Roncevaux de front. La cavalerie et les lanceurs de haches Snakistes déferlent sur Roncevaux City et écrasent la maigre résistance. La suite de la partie se résume à quelques tentatives de reconstruction aux quatre coins de la carte de la part de Roncevaux, tentatives qui échouent grâce à l'armée oppressante de Snake. On ne peut pas oublier la filouterie de Roncevaux. En effet celui envoi une armée navale pour attaquer Snake Town, mais l'attaque ne produis pas le renversement de situation attendu, Snake ayant de larges réserves d'or et de bouffe. Roncevaux a fait l'énorme erreur de sous-estimer Snake, il perdu 700 hommes et n'en tua que 180 ! Bref si la guerre de cent ans qui opposait les Francs aux Anglais s'était passée comme cela, nos chers amis Britanniques parleraient couramment le français

Statistiques

Equipe 1 : Général Snake ( victoire ) 26 079

Equipe 2 : Roncevaux ( défaite ) 13 796

De notre correspondant Lucas alias Général Snake !

Dassise : "Alors, Roncevaux, on se fait battre par les débutants maintenant :-)"

Manfred : "Bravo, Lucas, belle performance et beau commentaire ! Félicitations. Et puis attention les autres, l'Alsace est une valeur montante !"

Brujah et Roncevaux n'ont rien pu faire face à Éric, Général Snake et Psyk0 25 mai 2004

Une partie qui met du temps à démarrer, surtout pour Psyko qui s'absente une dizaine de minutes. Général Snake est alors chargé de le défendre jusqu'à ce qu'il rattrape son retard. La première bataille a lieu au front nord et oppose Ericabrac à Brujah. En effet Éric dit le "rouleau compresseur" lance un premier raid vers le territoire de Brujah mais celui-ci gagne ce premier affrontement. Au sud tout est calme jusqu'à ce que Roncevaux attaque les palissades à peine construites de Psyko. Le général Snake s'empresse de mater les béliers avec ses chevaliers francs, et au bout du compte Psyko a le temps de reconstruire des défenses digne de ce nom. Pendant ce temps au nord la guerre fait rage entre Éric le sarrasin et Brujah le mongol. Brujah commence à faiblir car il manque d'or et les attaques de son adversaire sont de plus en plus intenses, mais tant bien que mal Brujah résiste héroïquement. Au sud Roncevaux lance une seconde attaque ( à peine 2 minutes après la précédente ) sur les défenses aztèques de Psyko qui commence à peine à se développer. Mais il sous-estime l'armée de Snake. Celui-ci riposte, écrase les armes de siège japonaises de Roncevaux, et attaque la ville elle même. Cette attaque, il faut bien l'avouer, fut aussi surprenante que puissante et Roncevaux perd la moitié de sa ville en quelques minutes, l'armée de Snake pénètre au coeur du territoire Japonais avec pour but de détruire le commerce des deux adversaires, mais il est stoppé par l'armée de Brujah et les résidus de l'armée nippone. Mais Brujah est obligé de retirer ses troupes car Ericabrac lançe un raid meurtrier. L'armée sarrasine d'Éric gagne la moitié de la campagne mongole, il est alors clair que le prochain affrontement entre les deux adversaires se déroulera aux portes de Brujah City. Pendant ce temps Psyko lève enfin une armée puissante, et Snake crée l'armée la plus grande de la partie ( 131 guerriers ) composée surtout de paladins et de lanceurs de haches. Les deux armées réunies déferlent sur la partie de la ville qui n'avait pas encore été conquise, et en quelque minutes la ville de Roncevaux est réduite en cendre. La cavalerie franque et les guerrier jaguars accourent au nord pour prêter main fort à Ericabrac. Les trois alliés font la jonction à Brujah City, et anéantissent purement et simplement l'armée mongole ( bien que puissant, Brujah ne peut faire face à 3 ennemis à la fois). La grande armée est venue, a vu et vaincu l'armée de Brujah ( oulah je m'emballe ), toutefois Roncevaux a le courage de refaire une armée de cavalerie légère (à défaut d'or sans doute) et c'est finalement au sud que la dernière résistance, héroïque mais vaine, de Roncevaux a lieu. Les trois alliés écrasent la poche de résistance japonaise, la partie est (enfin ) terminée. Voilà j'espère que vous ne vous êtes pas endormi en lisant ce résumé un peu long peut-être, enfin vous me direz votre avis si vous avez eu le courage de le lire. Bon c'est ma première partie classée (*) donc je suis satisfait que ce soit une victoire pour moi, mais les 2 équipes ont aussi bien combattu l'une que l'autre, très belle partie.

Statistiques :

Equipe 1 * Ericabrac : 41 295 Général Snake : 27 946 Psyko : 18 162

Equipe 2 * Brujah : 20 231 Roncevaux : 16 390

De notre correspondant Lucas alias Général Snake

(*) Note de la direction : Les 20 premières parties sont aussi comptées pour le classement, depuis le début, mais pour apparaître dans les classements diffusés il faut avoir participé à 20 parties. Ce n'est donc pas la première partie classée mais la 21ème pour Général Snake.

Mano à mano Manfred - Général Snake remporté par Manfred 25 mai 2004
sport3

Prix du premier reportage

Une belle partie avec quelques rebondissements jouée entre un Manfred Coréen et un Snake Celte. Le début de la partie s'annonce tranquille mais au bout de quelques moments Snake décide de pimenter le jeu en envoyant une bonne dizaine d'éclaireurs à Manfred City. Le rush n'est pas un échec pour le Général Snake car il écrase une bonne quantité de bûcherons, de mineurs d'or et de fermiers. Finalement la fraîche armée Coréenne composée essentiellement de piquiers et les flèches mortelles du forum de la ville ont raison de la cavalerie légère Celte. Après cette première bataille les deux belligérants s'empressent de mettre sur pied une armée digne de ce nom, et c'est finalement pour le contrôle d'une mine d'or ( que Snake détenait déjà depuis un petit moment ) que la deuxième confrontation a lieu. Manfred envoie ses chariots de guerre, tandis que Snake défend la mine avec un mélange d'archers sur cavalerie, de chevaliers et de guerriers de guède. A la fin du combat la mine revient sans conteste a Manfred et la partie qui était jusque là dominée par Snake connaît une renversement de situation. Un troisième combat a lieu et Manfred remporte encore la victoire malgré la détermination de Snake qui a gardé son avant poste, dernière étape avant Snake city. En effet l'ultime bataille se déroule au porte de la ville du protagoniste, le 1er raid Coréen est un semi échec : une partie des troupes de Manfred trépassent ( Manfred préfère replier les nombreux survivants pour préparer un second raid ) devant les onagres et les guerriers celtiques, mais la quasi totalité des joyeux lurons que sont les braves combattants Ecossais ont été exterminés. Bref le Général Snake ne peut pas reconstituer une armée pour faire face au second raid, il capitule en voyant l'armée Coréenne qui afflue vers sa cité. Voilà tout ça pour vous dire que la partie a été dominée une court moment par Snake mais que finalement Manfred a su reprendre le dessus et tirer profit des chars de guerre venus de la péninsule Coréenne. La preuve qu'on peut dire beaucoup d'une partie rapide, imaginez ce que je raconterais avec une partie à 8 joueurs ! Ok j'espère que mon tout premier compte rendu a été une réussite. Compte rendu rédigé par le grand, le beau, l'intelligent, le fort et surtout le modeste Lucas, alias Général Snake !

Statistiques :

Equipe 1 * Manfred ( victoire ) points : 14 519

Equipe 2 * Général Snake ( défaite ) points : 6 333

De notre correspondant Lucas alias Général Snake

Un mano à mano Rv - Arrache remporté par Rv 18 mai 2004

Une partie qui a du mal à démarrer. Les 2 premières tentatives sont des échecs : Arrache a des probs d'ordi et il doit redémarrer. Rv était tombé 2 fois sur 2 bonnes civs à savoir Perses et Espagnols et il se dit déjà que la bonne partie va lui donner une civ pourrie. Mais non !!! Rv tombe sur les sarrasins et arrache sur les espagnols. Arrache feint un nouveau problème ce qui a le don d'exciter Rv devant son pc. Mais la feinte passée,la partie peut débuter. Une carte de type continent avec beaucoup de terre. Un démarrage classique,sans problème pour les 2 joueurs passant les ages dans les mêmes tps. La course aux reliques s'engage. Arrache la remporte, rapportant 3 reliques dans son monastère. La production de mamelouks est a son maximum dans 3 châteaux et Rv en profite pour développer ses onagres de sièges. Arrache sonne la première offensive en détruisant des tours d'observation (ouh la la ça fait mal). Apres une pause repas la partie continue. Rv ramène ses régiments de mamelouks et ses 4-5 onagres de siège. Le combat est alors à sens unique. Arrache perd ses troupes d'infanteries contre les catapultes et les hussards se font laminer contre les mamelouks. Rv ramène alors quelques trébuchets et engage le rasage de la ville a Arrache. Arrache ne disposant plus de vrais régiments mais uniquement des onagres, il ne parvient pas a résister et finit par abandonner.

Statistiques :

Equipe 1 * Rv : 20563

Equipe 2 * Arrache : 9029

De notre correspondant Rv/Hervé

Victoire d'Rv/Brujah/Guik sur Arrache/Éric/Gavroche 15 mai 2004

Partie bien mal commencée pour l'équipe 1 qui voit des civilisations très coriaces en face, avec un Éric sarrasin, un Arrache franc et un Gavroche avec les chinois. Pour faire face Brujah est plutôt mal tombé, puisqu'il a les Huns. Mais il a de vaillants alliés en Guik britanniques et Rv Byzantins. Mais Yves ne peut faire face à la 1ere attaque de Éric avec ses mamelouks, Arrache et Gavroche soutenant ce dernier. Brujah perd bataille sur bataille et se retrouve presque totalement rasé, mais l'arrivée de Guik va le sauver. Arrache n'a pas réussi à achever Brujah alors qu'il n'avait presque plus rien. Brujah installe sa production de ressources chez Rv et se refait lentement. Doucement les victoires s'enchaînent pour la team1. Tous les fronts lâchent du coté de la team2 qui commence à paniquer. Éric et Arrache font une énorme erreur de stratégie qui n'est pas la seule explication au résultat final. En effet Éric va affronter Rv dont les cataphractes ne prennent pas les malus face au chameaux, mamelouk et piquier. Arrache, lui, ne peut tenir Brujah qui détruit le commerce, la fin approche. Les fronts continuent à lâcher les un après les autres, les trébuchets arrivent en nombre et assurent une progression rapide malgré parfois des défaites sur le terrain. La team2 s'aperçoit de la défaite inéluctable, c'est l'abandon.

Statistiques :

Equipe 1 * Rv : 56777 ;Brujah : 42122 ; Guik : 37699

Equipe 2 * Arrache : 43506 ; Éric : 36626 ; Gavroche : 26862

De notre correspondant Brujah/Yves

Brujah/Roncevaux vs Éric/Gavroche : Une partie chaude, très chaude ... gagnée sur le fil par Brujah/Roncevaux 13 mai 2004

Brujah est placé du côté Gavroche, Roncevaux du côté Éric. Carte "lac du cratère", alors Roncevaux édifie un mur entre lui et Éric, le surveille et développe son économie derrière cet abri. Mais Éric, ce rusé, débarque en douce près du camp de Roncevaux, s'installe et attaque par surprise Roncevaux complètement pris au dépourvu car il attendait derrière le mur. Et c'est la catastrophe, des péons qui meurent par dizaines et ne doivent la survie de quelques-uns uns d'entre eux qu'à l'arrivée des renforts de Brujah. Mais le mal est fait, l'économie de Roncevaux quasi anéantie, et Éric maintien la pression, continuant à développer son économie tranquillement chez lui.

Quant à Gavroche, tout serein, il s'installe sur l'île centrale, riche de nombreux gisements d'or aux réserves presque inépuisables. Gavroche est nullement inquiété, comme quoi Éric occupe à lui seul toutes les armées de Brujah et Roncevaux à qui il ne reste plus la moindre troupe pour aller attaquer Gavroche.

Roncevaux a maintenant perdu son camp et les mines. Seul un commerce effréné peut aider l'équipe Brujah/Roncevaux à retarder l'échéance.

Roncevaux reconstruit son système économique en défrichant les terrains vagues à l'arrière de son ancien camp et dans les espaces offerts par Brujah.

Impossible de faire reculer Éric, et voilà Gavroche qui arrive avec ses bateaux et coupe la route commerciale Brujah/Roncevaux.

Brujah/Roncevaux se voient alors perdus et sont sur le point d'abandonner. Ils réduisent la route du commerce pour éviter le passage à portée des bateaux de Gavroche et continuent à lutter ne cédant plus un pouce de terrain à Éric. C'est alors que Brujah amorce une avancée de l'autre côté de la carte vers le camp de Gavroche. Éric envoie des troupes en renfort car Gavroche tout occupé à récolter l'or de l'île centrale et ayant opté pour le développement de la marine a peu d'infanterie.

Le côté Roncevaux se dégarnissant, Roncevaux et Brujah y regagnent le terrain perdu par Roncevaux. Roncevaux développe même une flotte pour reconquérir la maîtrise de l'espace maritime nécessaire pour protéger la route commerciale, plus profitable, du début. Cette route commerciale rétablie, les gisements d'or de l'île centrale maintenant épuisés, voilà un meilleur équilibre côté ressources.

Et Brujah, magnifique, avance doucement mais sûrement sur l'aile Gavroche, aidé d'une petite armée de Roncevaux. Roncevaux a maintenant assis toute son économie, se lance dans l'armement à outrance et avance à son tour sur l'aile Éric, aidé de quelques troupes de Brujah.

Brujah se spécialise alors sur l'aile Gavroche, la plus large il est vrai, Roncevaux sur l'aile Éric et ils avancent tous deux sans que plus rien ne puisse les arrêter.

Éric et Gavroche ne peuvent plus rien faire que reculer, reculer et ils finissent par abandonner.

Alors que tout semblait perdu il y a peu, Brujah et Roncevaux grâce à leur courage, leur ténacité, leur abnégation ont su retourner à leur avantage cette situation un long moment désespérée.

Statistiques :

Equipe 1 * Brujah : 69403 ; Roncevaux : 49034

Equipe 2 * Éric : 60599 ; Gavroche : 38380

De notre correspondant Roncevaux

6 Mai 2004 : Partie II : La paire Éric - Brujah a encore frappé !
sport3

Prix du meilleur jeu de mot (On n'est pas difficile)

Partie qui s'annonce difficile pour la team 2 et ce fut le cas. Le duo Brujah, Éric a encore frappé, mais que ce fut laborieux....! La carte aura joué un grand rôle dans cette partie puisqu'il s'agit d'une carte méditerranée avec une forte présence de mer, ce qui donne un avantage certain à la team 2 qui possède 2 civilisations maritimes (Espagnols et Sarrasins). Mais la partie, elle, va bien se jouer sur terre. Dassise, lui, va de multiple fois tenter de s'installer sur les terres de Éric, mais celui ci avec un petit renfort de Brujah, repousse à chaque fois l'envahisseur. Éric de son coté avance doucement mais sûrement contre Marc. De son coté Brujah lance une attaque contre Gavroche qui se fait bouter de son territoire et qui doit aller s'installer plus loin. L'espace de vie de la team 2 se rétrécit. Sur mer les combats s'enchaînent et on voit une nette domination de la team 2 grâce à une île contrôlée par Dassise, ce qui permet de remporter les combats sur mer avec un soutient des catapultes. Mais ils n'arrivent pas à faire la différence, les flottes se reconstituent sans cesse en face. La progression de Brujah est stoppée par le rétrécissement de la bande de terre menant chez Dassise (ou Gavroche s'est réimplanté). En effet les bateaux à canons espagnols font un véritable massacre. Mais de l'autre coté, c'est à ce moment que Éric perce (et non perse car ça c'est moi < --- c'une spéciale pour Sylvain --- > et écrase Marc, c'est l'abandon pour lui. Gavroche tente une dernière attaque de reconquête de sa base et bat les troupes stationnées en attente, mais ne peut résister au retour des éléphants qui s'étaient préparés à faire une petite croisière en bateau vers l'île centrale. Gavroche abandonne aussi avec Dassise.

Statistiques :

Equipe 1 * Éric (teutons) : 56691 ; Brujah (perses) : 50207

Equipe 2 * Dassise (Sarrasins) : 35188 ; Marco Polo (Mayas) : 26395 ; Gavroche (espagnols) : 24763

De notre correspondant Brujah/Yves

6 Mai 2004 : Partie I L'ordinateur piètre allié de Dassise face à Brujah et Gavroche.

Le sort affecte l'ordinateur à Dassise et fait de Gavroche l'allié de Brujah. Dassise et l'ordinateur se ruent sur Brujah pour le raser et après de longs combats mobilisant la totalité des troupes de Dassise notamment, les efforts payent, mais à quel prix... !. Dassise réussit à raser la totalité de la base de Brujah qui avait prévu depuis un long moment cette défaite et s'était déjà replié chez son allié Gavroche pour la production de ressources. Dassise quant à lui, mobilisant toutes ses forces dans ce combat, ne tente même pas de résister à l'attaque de Gavroche. Dans son élan Dassise lance son armée sur la base de Gavroche et c'est avec surprise qu'il se retrouve non pas face à Gavroche mais face à une soixantaine de paladins de Brujah qu'il croyait avoir rasé. Son armée est massacrée et c'est la désillusion de revoir un ennemi dont il croyait s'être débarrassé. Le moral ne suit plus, Dassise abandonne

Statistiques :

Equipe 1 * Brujah : (teutons) 19079 ; Gavroche : (vikings) 16915

Equipe 2 * Dassise : (vikings) 15559 ; ordinateur : (turcs) 12129

De notre correspondant Brujah/Yves

24 Avril 2004 : Un "Mano a mano" Guik - Major se termine par la victoire de Guik.

sport3

Prix du meilleur reportage

Une partie en 1v1 où les joueurs ont fait preuve d'un pacifisme déroutant. J'en veux pour preuve les statistiques des unités tuées (80 chez Major, 30 chez Guik) et celles des bâtiments détruits (5 détruits par Major, 1 détruit par Guik). On notera une course aux reliques non négligeable sur une carte continent parsemée de flaques d'eau. Il faut croire que les moines de Guik étaient bien plus entraînés à cet exercice que ceux de Major. En effet, dans ce domaine, il le bat 5 à 0. D'autre part, les chu-ko-nu de Major pleurent encore à cause de leur impuissance pathétique face à une armada d'éléphants rapides et efficaces, en un mot, perses. Bien que de maigres régiments d'hallebardiers ou quelques catapultes esseulées aient émergé du camp de Major, ceux ci n'ont que partiellement endommagé la junte pachydermique de Guik. Il faut dire qu'elle était soutenue par une équipe de secouristes de Moines sans frontières (les mêmes qu'avant, et qui ont du se reconvertir, faute d'objets précieux à rechercher). Que dire de plus ? A peine la première attaque de Major repoussée, la contre-attaque démarrait. Celle-ci ne devait durer que quelques misérables secondes, en effet, les éléphants avaient à peine détruit un bâtiment de la banlieue de Majortown, que le maire de la ville décidait, très noblement, de remettre les clés de sa bonne cité aux glorieux conquérants qui allaient enfin leur apporter paix et prospérité, pour les siècles et les siècles.

Ainsi parlait Zarathoustra, un persan éclairé.

Statistiques :

Equipe 1 * Guik / 17961

Equipe 2 * Major / 7999

23 Avril 2004 : Brujah et Major "se font" Arrache.als et Rv

Le prince of Persia (Rv avec les Perses) n'a rien pu faire face aux Coréens dont les catapultes cumulées à un nombre impressionnant de hallebardiers sortent des casernes en masse. C'est donc après quelques sursauts d'héroïsme, repoussant l'ennemi par 2 fois que Rv doit finalement s'incliner. On notera la défaillance de Arrache.als qui aurait du l'emporter de son coté contre Major dès la première attaque, ses onagres de siège Mongols massacrant les archers britanniques d'en face. mais c'était sans compter sur la rage de vivre de Major qui aura tenu tête aux troupes de Arrache.als (certes pas très véloces) jusqu'à la fin de la partie. On retiendra donc de cette partie un Rv qui n'a rien pu faire face à l'assaillant et ceci malgré un petite aide de Arrache.als. L'autre point sera la faible prise d'initiative de Arrache.als, c'est peut être le gros reproche qu'on pourra lui faire pour cette partie, qui aurait pu se dérouler différemment, une partie équilibrée dans l'ensemble.

Statistiques :

Equipe 1 * Brujah : 46018 ; Major : 19438

Equipe 2 * Arrache : 31212 ; Rv : 29146

De notre correspondant Brujah/Yves

21 avril 2004 Victoire de l'Equipe Éric, Arrache.als et Général Snake sur l'équipe Rv, Brujah, et Psyk0

Comme l'a très bien résumé Lucas alias "Général Snake" la restauration de la partie a été plus longue que la fin de la partie elle même ! " En effet après le traditionnel rush d' Éric sur Yves nous avons eu droit à une interruption prolongée ! Général Snake ayant du pédaler sur son vélo pour relancer la dynamo alimentant son PC ... Après moult problèmes de ping et de connexion la partie pu reprendre ! Rv tenta bien d'enrayer le rush d' Éric mais la fabuleuse machine que dis-je le rouleau compresseur "Éric" était en marche, bien épaulé par un flamboyant Snake dont les guerriers aigles semaient la terreur partout où il passaient (Qui à dit que les Mayas étaient pourris ?!). Et malgré la bonne anticipation d' Yves qui désormais chaque fois qu'il a Éric en face se réfugie à l'arrière pour ne pas se faire tout démolir tout de suite... (Ou la je m'emballe là, c'est pas très construit tout ça !) ....... Enfin tout ça pour dire qu'à l'est, rien de nouveau la victoire fut totale ! D'autant qu'à l'ouest Psyk0 qui tentait d'aller prêter main forte à ses alliés ne pu se défendre face à l'attaque d' Arrache.als qui détruisit ainsi le commerce et mis fin à tout espoir d' Rv de remporter enfin un victoire... C'était l'abandon ! Rv, malgré une civilisation qu'il affectionnait tout particulièrement dans sa jeunesse à savoir les Perses, continue donc sa triste série de défaites qui dure maintenant depuis 3 jours ! Demain sera un jour meilleur pour toi Rv, la poisse va bien finir pas sen aller... La liesse s'était par contre emparé de l'autre équipe qui entonna ce refrain que l'on entendit résonner jusqu'au bout de la nuit: "mais ils sont où, mais ils sont où, mais ils sont ou les éléphants ?! "

Statistiques :

Equipe 1 * Éric: 19 248 ; Arrache.als : 14 399 ; Général Snake : 9 834

Equipe 2 * Rv : 13 766) ; Brujah : 10 660) ; Psyko : 7 954

De notre correspondant Arrache.als/Sylvain

18 Avril 2004 - Partie III : Victoire de Brujah, Guik, Général Snake et Major sur Rv, Roncevaux, Arrache.als et Psyk0

sport3

Prix du

reportage

le plus long

mais pas le

plus limpide

Pour Psyk0 ainsi que pour Brujah les parties se suivent et se ressemblent. C'est ainsi qu'à son passage à l'âge des châteaux ce dernier lance une attaque sur Psyk0 qui va protéger bon nombre de ses paysans dans son forum mais Brujah va prendre soin de l'éviter, s'attaquant aux camps alentour dont les paysans ne peuvent se réfugier nulle part. Psyk0 face au problème de surpeuplement dans son forum et sans grande conviction va envoyer les paysans ne pouvant s'abriter affronter la meurtrière cavalerie. Mais le combat était joué d'avance et le résultat fut confirmé quand la cavalerie écrasa ses surprenants adversaires. Psyk0 voyant ses ressources totalement assiégées par une cavalerie qui fut bien vite renforcée par des archers et des piquiers n'avait d'autre choix que la fuite et d'aller s'exiler chez ses alliés. C'est alors Roncevaux qui allait commencer à subir les assauts des troupes de Brujah. Roncevaux s'illustra d'ailleurs à ce moment par une attaque caractérisant sa filouterie contournant les troupes de Brujah pour s'attaquer à ses paysans. Le résultat ne fut cependant pas à l'image de la stratégie employée, les forums de Brujah limitant fortement l'approche de ses paysans par les piquiers de Roncevaux. Brujah et Général Snake viennent tous deux installer une base avancée sur les lieux où Psyk0 avait débuté. C'est le début des véritables combats, d'un coté le combat oppose Roncevaux très vite soutenu par Rv et ses redoutables chariots de guerre et onagres de siège à Général Snake épaulé par Brujah, de l'autre coté Arrache.als à Guik. Ce dernier va rapidement prendre le dessus et commencer son avancée, ses trébuchets permettant la destruction des bâtiments de production de troupes de Arrache.als. De l'autre coté c'est une défaite des troupes du Général Snake qui, il est vrai, n'était que très peu aidé par Brujah, qui préfère entamer une attaque, se rapprochant très près des marchés et donc du commerce de Roncevaux et Rv. Brujah va d'ailleurs être opposé à la vive réaction de Rv dont les chariots de guerre ne vont faire qu'une bouchée des archers britanniques de Brujah. Cependant son arrivée trop tardive ne peut empêcher la destruction du château de Roncevaux par les trébuchets de Brujah, château qui était le dernier réel rempart de la route commerciale. De son coté Guik avance à grand pas dans la conquête du territoire de Arrache.als, qui n'offre pas la résistance attendue. Rv transporté par ses victoires précédentes se lance dans la reconquête des terres perdues par Psyk0, détruisant la base avancée du Général Snake puis continuant par celle de Brujah. Mais Rv doit à présent faire face sur plusieurs fronts devant se diviser pour stopper la progression de Guik. La division ne fut peut être pas le bon choix, puisqu'il va alors s'incliner face à l'armée renaissante de Brujah, avec une puissante cavalerie plus apte à affronter les chariots de guerre que les archers. Après cette victoire c'est la porte du commerce qui vient de s'ouvrir. Il n'en faut pas plus pour Brujah pour se précipiter vers la route commerciale avec ses archers, réalisant là bas un véritable carnage et détruisant l'économie de ses adversaires. C'est le début de la fin pour l'équipe 2. La progression de Guik a bien était stoppée et ceci malgré le renfort qu'il reçoit de l'espagnol Major. Brujah dont les troupes sont transcendées par la victoire précédemment obtenue va se lancer à l'assaut des terres plus centrales et donc de la véritable base de Roncevaux. Ce dernier ne semble pas de taille à pouvoir repousser l'assaillant mais c'est Arrache.als qui, après avoir été amoché de son coté par Guik et s'étant déporté vers le centre qui va se sentir concerné par cette attaque, qui se rapproche dangereusement de sa nouvelle base. Il décide d'envoyer un régiment de mangudaï, mais c'est l'échec, les cavaliers britanniques soutenus par les archers viennent à bout de cette sommaire résistance, alors que les trébuchets continuent à ravager les alentours. Mais le combat va tourner à l'avantage de l'équipe 2, une catapulte parvenant à tirer sur le régiment d'archer pendant que Rv arrive en soutien. Le terrain perdu est récupéré mais le prix va être plus cher que prévu puisque ce soutien va se payer cher à nouveau sur l'autre front, Guik et Major avançant à nouveau. En effet Rv n'arrive plus à faire face à l'afflux massif de guerriers aigles de Guik ainsi qu'à ses onagres bien que moins puissants, le nombre fait la différence. Rv commence à céder des deux cotés. L'or commence à manquer. De plus Brujah et Major lance une attaque concertée qui va porter ses fruits, mettant à feu et à sang la base de Roncevaux, alors que de l'autre coté la base de Rv commence à être entamée, Psyk0 est totalement rasé par les soins de Guik, c'est l'abandon cette fois. Les combats continuent et c'est une série de défaites pour l'équipe 2, utilisation de l'espionnage par Brujah qui va en profiter pour frapper les points stratégiques de production de ressources à l'aide de sa cavalerie. C'est l'effondrement total pour l'équipe 2, plus aucun front ne résiste. La cavalerie de Brujah continue son ciblage et rase les 2 derniers forums de Arrache.als, et massacre l'ensemble de ses péons, c'est l'abandon simultané à celui de Rv. Seul Roncevaux continue, seul contre tous, alors qu'il n'a presque plus rien, juste pour faire un dernier baroud d'honneur, mais l'espionnage développé par maintenant l'ensemble de ses adversaires va vite le trahir, il abandonne lui aussi.

Statistiques :

Equipe 1 * Brujah : 50485 ; Guik : 43939 ; Général Snake : 26302 ; Major : 20909

Equipe 2 * Rv : 35638 ; Roncevaux : 23555 ; Arrache.als 14438 ; Psyko : 11079

De notre correspondant Brujah/Yves

18 Avril 2004 - Partie II : Victoire de Brujah, Manfred et Psy0 sur Rv, Arrache.als, Major et Général Snake

Passage à l'âge des châteaux, c'est le rush de l'équipe1 sur léquipe2. De chaque coté de la carte méditerranée les attaques sont violentes. Sur la droite, les chevaux de Brujah lancent une première vague d'assaut sur Général Snake, qui après avoir perdu quelques péons et quelques archers, va réussir à repousser Brujah avec sa véritable armée, du moins temporairement et au prix de quelques pertes militaires. Brujah revient vite à la charge avec encore plus de chevaliers et cette fois le nombre de paysans tués est bien plus important, mais l'attaque se solde finalement par la perte de la totalité des chevaux de Brujah, mais à quel prix pour le Général Snake. De l'autre coté de la carte et au même moment, c'est Manfred, avec le bon soutien de Psyk0 qui va tout simplement terrasser Arrache.als, l'obligeant à fuir au derrière de son allié le plus proche, c'est à dire Rv dont les cataphractes semble déjà des adversaires de plus grande envergure pour les troupes de ce meurtrier duo. Après son premier pseudo échec, Brujah profite de son passage à l'impérial avant ses adversaires pour lancer une attaque cette fois très meurtrière en s'appuyant sur ses puissants mamelouks, eux même épaulés par les terribles onagres de siège et des trébuchets mettant la base du Général Snake à feu et à sang. Rv affrontant déjà Manfred et Psyk0 trouve pourtant le contingent nécessaire pour venir sauver son allié agonisant à l'aide d'un régiment de cataphractes. Mais le combat tourne à l'avantage de Brujah dont les lames de ses mamelouks semblent plus affûtées et plus meurtrières. Rv doit se résigner à laisser son allié partir à la dérive et sombrer face aux troupes de Brujah, lui-même se retrouvant en difficulté face aux terribles mangudaï de Manfred et la nombreuse infanterie Goth de Psyk0. L'equipe2 doit se rendre à l'évidence, la défaite et inévitable, c'est l'abandon.

Equipe 1 : Brujah + Manfred + Psyko Equipe 2 : Rv + Arrache.als + Major + Général Snake

De notre correspondant Brujah/Yves

18 Avril 2004 - Partie I : Victoire de Brujah et Arrache.als sur Gavroche, Général Snake et Psyk0

A son passage à l'âge des châteaux, Brujah lance une attaque sur Psyk0 qui semble quelque peut démuni face au rush. Voyant la débandade chez son allié Psyk0, Gavroche y installe une base avancée, mais c'est déjà trop tard Psyk0 abandonne à la 40° minute de jeu sans même avoir pu passer à l'âge des châteaux. C'est alors un affrontement entre Gavroche et Brujah, mais le combat tourne court, Brujah utilisant ses trébuchets pour réduire à néant les installations ennemies. Alors que Gavroche perd son poste avancé, de violents combats débutent entre Arrache.als et Général Snake, ce dernier remportant le premier des affrontements, ses paladins terrassent les archer britanniques mais doivent fuir face aux meurtrières catapultes. Ces même paladins vont par la suite subir une défaite cuisante face aux hallebardiers de Arrache.als et ceci malgré le soutien des lanceurs de haches. Après sa première victoire Brujah se dirige alors vers la base de Gavroche ou les conquistadors, bien que plus puissants que les unités de Brujah sont anéantis par le surnombre. Gavroche sombre totalement à ce moment là. Du coté de Arrache.als, après une victoire sur le fil du rasoir sur le champ de bataille celui ci installe ses trébuchets et entame le rasage des châteaux de Snake tandis que Brujah achève Gavroche aux différents endroits ou celui ci se trouve encore. Snake perd finalement son château malgré sa tentative pour le réparer. Lui et Gavroche abandonnent donc ...

Statistiques :

Equipe 1 * Brujah : 23681 ; Arrache.als : 15417

Equipe 2 * Général Snake : 9700 ; Gavroche : 8197 ; Psyko : 988

De notre correspondant Brujah/Yves

10 Avril 2004 : Victoire de Guik, Dassise et Gavroche sur Brujah, Arrache.als et Major

Une partie disputée, avec un Gavroche viking qui a tenu bon face à un Brujah coréen, dont les riots de guerre ont aidé sans succès un Major et un Arrache.als en déroute, fuyant tels des poules mouillées devant les glorieux mangudaïs de Guik et les chu ko nus déchaînés de Dassise. De beaux combats d'onagres, des massacres en pagaille, tout cela sous la protection de somptueuses flottes de drakkars, longeant les côtes et semant le désordre chez des ennemis paniqués. Sur terre ou sur mer, la victoire est totale. Les herbes des champs de bataille, les sangliers et les gazelles se souviendront longtemps du passage triomphal des armées des vainqueurs, marchant d'un air preste vers les sommets de la gloire.

Je tiens toutefois à préciser que cela n'enlève en rien toute sa force et sa splendeur à Brujah, qui je n'en doute pas, me bat encore à plate couture en 1v1. Et puis, il faut quelques fois subir des défaites pour repartir de plus belle (d'ailleurs, moi, je repars souvent de plus belle). Statistiques :

Equipe 1 * Guik (23843) ; Dassise (23791) ; Gavroche (18025)

Equipe 2 * Brujah (14505) ; Major (12464) ; Arrache.als (4788)

De notre correspondant Guik/Guillaume


Copyright © 2004 - 2018 Roncevaux. Tous droits réservés.Remerciements

Accès

roncevaux