roncevaux
foronce

3ème titre consécutif pour Roncevaux

DM retrouve la ligue 1, pas de descente en raison du covid

N

e

w

s




chessbchessn

fabrmoretie

Duel N°12

0

Roncevaux

0

0

Gavroche

0

Manche 1 ronde 1

Les blancs à

Gavroche

Roncevaux

Écrire au

Webmestre

Visites depuis le 02/02/2006

2 443 854

Titjour

N° 28 : Edition du 7 février 2004

J28.ht1

Le classement des AOKïstes au 31 décembre 2003

Rappel des règles du classement

Le classement des AOKïstes se fait sur l’ensemble des parties amicales disputées entre abonnés au journal durant l’année courante et les deux années précédentes.

Pour être classé il faut avoir participé à au moins 20 parties (ramené à 10 ajourd'hui), c’est la raison pour laquelle on n’y voit pas encore les nouveaux Conquerors de l’Est.

Lorsque le représentant du journal (Roncevaux pour ceux qui ne l’ont pas reconnu) assiste à la partie, il enregistre le résultat.

Lorsque le représentant du journal n’assiste pas à la partie, tout membre de l’équipe gagnante peut proposer l’homologation du résultat en envoyant un mail (*) au journal en indiquant :

Dans l’objet le mot-clé : RESAOK

En copie : Tous les participants, en particulier les perdants

Dans le message :

La date de la partie

Les noms des membres de l’équipe gagnante.

Les noms des membres de l’équipe perdante

Tout autre commentaire sur la partie (type de partie, de carte, commentaires sur la partie)

Si sous 15 jours aucun membre de l’équipe perdante n’a émis de réclamation, le résultat est homologué.

Les éléments soulignés sont obligatoires pour que les résultats soient validés.

(*) Attention : Aujourd'hui, dans tous les cas, les seuls résultats homologables sont ceux envoyés en utilisant le formulaire en ligne.

Les règles du classement des membres.

Seuls les résultats homologués ou en instance d'homologation des parties amicales jouées entre membres du club pendant l'année en cours et l'année qui précède sont pris en compte.

Il peut y avoir un ordinateur et un seul comme acteur de la partie.

Enregistrement - Homologation des résultats

Les résultats doivent être envoyés en utilisant impérativement le formulaire du site.

Le résultat est envoyé automatiquement aux autres membres actifs (ayant participé à au moins une partie dans les 12 derniers mois) et à tous les autres membres qui en ont fait la demande. L'expéditeur reçoit une copie immédiate et peut ainsi vérifier qu'aucun petit coquin n'a envoyé un résultat à son nom (hé hé !). Il est recommandé aux membres de l'équipe gagnante de désigner celui d'entre eux qui va envoyer le résultat et ne pas compter sur la bonté de l'équipe perdante pour qu'elle s'en charge.

Si sous 15 jours aucun membre de l’équipe perdante n’a émis de contestation, le résultat est homologué.

La non homologation d'un résultat étant exceptionnelle, les résultats valides dans leur forme sont pris en compte de suite dans le tableau des résultats et dans le classement. En cas de non homologation les résultats et leur effets sont annulés.

Pour apparaître dans les classements publiés il faut avoir participé à au moins 20 parties (ramené à 10 ajourd'hui) homologuées.

La règle de calcul des points

Le nombre de points marqués par un joueur est égal à la somme :

  • des points de base

  • des éventuels points de bonification

  • du point de participation à la partie

Les points de base

  • Tout nouveau joueur démarre avec 1000 points de base.

  • A chaque partie, chaque joueur peut gagner ou perdre de 0 à 100 points de base.

  • Le total des points de base + des points de bonus d’un joueur ne peut pas être négatif.

  • Le nombre total de points de base remportés par l’équipe gagnante est égal au nombre total de points de base cédés par l’ensemble des équipes perdantes. En général il n’y a qu’une seule équipe perdante, les combats se déroulant entre 2 équipes seulement. S'il y a plus d'une équipe perdante, les joueurs de toutes les équipes perdantes sont considérés comme membre d'une même équipe.

Le nombre de points de bases gagnés (NG) ou perdus (NP) par un joueur est calculé comme suit :

NJG = Nombre de joueurs dé l'équipe gagnante

NJP = Nombre de joueurs de l'équipe perdante

100 x Total des points de base et de bonus des membres des équipes perdantes (*)
N1 =

--------------------------------------------------------------------------------------

Total des points de base et de bonus de tous les participants (*)

NE = 0,50 N1
0,50 x NJG x N1 x Total des points de base et de bonus du joueur (*)
NG1 =

--------------------------------------------------------------------------------------

Total des points de base et de bonus de tous les joueurs de l’équipe gagnante (*)

0,50 x NJP x N1 x Total des points de base et de bonus du joueur (*)
NP1 =

--------------------------------------------------------------------------------------

Total des points de base et de tous les joueurs des équipes perdantes (*)

Le nombre de points de base marqués par un joueur de l’équipe gagnante est égal à :

NG = + (NE + NG1)

Le nombre de points de base marqués par un joueur de l’équipe perdante est égal à :

NP = - (NE + NP1)

(*) Ce sont les nombres des points de base et de bonus des joueurs au début de la partie.

Exemples :

Joueurs A B C D E
Total initial des points de base et de bonus 1500 800 500 1200 400

Exemple 1 :

A joue contre E, E gagne.

NJG = 1

NJP = 1

N1 = 100 x (1500/(1500+400)) = 100 x (1500/1900) =100 x 0,79 = 79.

NE = 0,50 x 79 = 39,5

NG1 =( 0,50 x 1 x 79 x 400)/400 = 39,5

NP1 =( 0,50 x 1 x 79 x 1500)/1500 = 39,5

NG = 39,5 + 39,5 = 79

PG = 39,5 + 39,5 = 79

E gagne 79 points, A en perd 79.

(Si A avait gagné, E n’aurait perdu que 21 points et A n’en aurait marqué que 21).

Exemple 2 :

A et E jouent contre B et C. A-E gagnent.

NJG = 2

NJP = 2

N1 = 100 x ((800+500)/(800+500+1500+400)) = 100 x (1300/3200) = 41.

NE = 0,50 x 41 = 20,5

NG1(A) =( 0,50 x 2 x 41 x 1500)/(1500+400) = 32,5

NG1(E) =( 0,50 x 2 x 41 x 400)/(1500+400) = 8,5

NP1(B) =( 0,50 x 2 x 41 x 800)/(800+500) = 25,5

NP1(C) =( 0,50 x 2 x 41 x 500)/(800+500) = 15,5

N1 =100 x (1300/3200) =41.

A marque 20,5 + 32,5 = + 53, E marque + 29, B marque - (20,5 + 25,5) = - 46, C marque -36.

Les points de bonus

Les perdants ne marquent jamais de bonus

Les gagnants marquent des points de bonus lorsque leur équipe est composée de moins de joueurs que l'ensemble des équipes perdantes.

Le nombre de points de bonus marqué est égal à NG/2

Le point de participation

Le point de participation est = à 1. Il est marqué par tous les participants à la partie, gagnants comme perdants.

Les points de participation ne sont pas pris en compte pour le calcul des points de base et par suite des points de bonus.

Le classement est établi sur la somme des points de base, de bonification et de participation acquis dans les parties homologuées ou en cours d'homologation de l'année en cours et des deux années précédentes (seule l'année précédente est retenue aujourd'hui).

Le classement au 31 /12 /2003
J28.ht20

Roncevaux cède le pouvoir à Marc en cours d’année, puis à Éric

Le nouveau classement au 01/01/2004

Le classement est actualisé avec les règles suivantes :

Suppression des résultas de 2001

Retour à la règle d’origine qui donne autant de poids aux parties en équipe qu’aux parties 1 vs 1. Cela afin de ne pas désavantager ceux qui jouent peu ou pas en 1 vs 1.

Par contre bonus de 50 % des points gagnés par les membres d’une équipe inférieure en nombre de participants (1 vs 2 ; 2 vs 3 ; 2 vs 4 ; 1 vs 7 ; etc ...). Chaque joueur peut donc désormais gagner de 0 à 150 points en cas de victoire. Par contre, en cas de défaite, il ne peut pas perdre plus de 100 points.

J28.ht26

Aïe aïe ! Résultat surprenant qui va faire grincer dans les chaumières chez Dassise et Gavroche.

On ne voit plus Bastien dans ce classement. Ce n’est en aucun cas une décision arbitraire du journal. Ce n’est que la résultante de la couardise de Bastien qui n’ose plus se présenter sur les champs de Bataille, aussi il n’atteint plus le seuil des 20 parties (ramené à 10 ajourd'hui) requis pour figurer au classement. Voir aussi à ce sujet l’article sur le G4.

Le conseil du journal s’est réuni est à décider :

Il n’est pas normal que les courageux qui se présentent sans retenue sur les champs de bataille soient désavantagés par rapport aux frileux qui restent trop souvent lâchement sous la couette au lieu de défendre l’honneur de leur Dame.

Aussi il est ajouté un point de bonification pour chaque partie jouée, quelque que soit le résultat.

J28.ht27

Il est vrai que ce classement reflète autant la force que l’aptitude à se mettre dans une équipe de forts.

Aussi, le journal propose à tous les joueurs de participer au deuxième championnat AOK.

Les principes envisagés sont :

Championnat unique pour tout le monde (à la différence du premier championnat qui comprenait 2 divisions).

Toutes les parties se disputent en 1 vs 1

Tout le monde rencontre tout le monde en match aller-retour.

Celui qui reçoit choisit tous les paramètres de la partie (taille, carte, type de victoire, y compris aux points, au temps, etc…, etc…) sauf la civilisation de l’adversaire (il ne faut pas rêver quand même)

Un point par victoire (pas de match nul possible)

Les adversaires fixent eux-mêmes la date des parties dans la limite du respect de la date butée.

Si tu es intéressé pour participer à ce championnat, envoye par email (format libre) ta demande d’engagement au journal en mettant dans l’objet le mot-clé CHAMPAOK. Attention pour s’engager il faut être sûr de pouvoir faire une vingtaine de parties dans l’année.

En fonction du nombre d’engagés le journal précisera et complétera le règlement et le publiera avec le calendrier des parties dans son prochain numéro.

L’Alsace arrive en force

La fin de l’année 2003 a vu arriver sur les champs de batailles Aokins de jeunes troupes fraîches en provenance du lime rhénan.

En attendant de les voir figurer dans les classements (il y a de beaux gabarits parmi eux, la suprématie d’Éric est même menacée), voici une présentation rapide qui te permettra de les reconnaître.

J28.ht2
J28.ht4 J28.ht3
J28.ht5
J28.ht6

Le monde des échecs

Avec Gavroche et Roncevaux.

J28.ht28

Championnat Cojeli

Gavroche domine Roncevaux dans ce petit monde. Roncevaux a même perdu du terrain dans de nouvelles disciplines. Mais il est vrai que Roncevaux s’est concentré en 2003 sur le championnat de la Cojeli où il voulait éviter à tout prix le zéro pointé. Souviens-toi de notre article dans le dernier numéro du journal et reproduit ci-contre.

Extrait du N° 27 du journal d’âge of Kings.

Le point sur les forces en présence dans la poule U:

Idfx : Le favori de la poule

Bepc : Si quelqu’un peu inquiéter Idfx, c’est lui

Québécois : encore un fort (membre de la Fédération Canadienne Québécoise des Échecs)

Voilà pour les 3 premières places.

Pour la fin du classement

La quatrième place est destinée à Gavroche plus aguerri que Roncevaux (Je parle des échecs, pas d’âge of Kings)

Quant à Roncevaux, membre d’aucun club (comme Gavroche), qui refuse de lire un peu les livres sur les échecs pour comprendre ses erreurs les plus grossières, on a gardé pour lui la 5ème place.

Mais qu’est venu faire Roncevaux dans cette galère ? Marquera t il au moins un point ? Le journal en doute fort.

Ci-dessous tous les résultats et les liens vers les parties de la poule U.

Mais quel a donc été le résultat de cette poule U qui accueillait nos deux champions ? Le voici :

blancs / noirs

Bepc

Gavroche

Idfx

Quebecois

Roncevaux

Points

Bepc

0-1 0-1 1-0 0-1

1

Gavroche

1-0 0-1 0-1 0-1

3

Idfx

1-0 1-0 1-0 1/2

7.5

Quebecois

1-0 0-1 0-1 0-1

2

Roncevaux

1-0 1-0 0-1 1-0

6.5

Ce qui donne un classement final étonnant !

Rang

Nom

Points

1

Idfx 7.5

2

Roncevaux 6.5

3

Gavroche 3

4

Quebecois 2

5

Bepc 1
Excellent comportement de nos représentants ! Toute la direction du journal se joint à moi pour adresser les plus chaleureuses félicitations à nos héros. Roncevaux a même failli remporter la poule ! C’est vrai que ce n’était pas la poule la plus forte, mais ce sont ces résultats qui resteront gravés pour l’éternité.

L’université d’été 2003

L’université d’été s’est déroulée en Provence et a été dédiée aux échecs et à la découverte du patrimoine local, du moins ce que les incendies ont laissé.

Quelques photos seront plus objectives que tout commentaire pour te rendre compte de cette manifestation.

J28.ht9

Ci-dessus, la simultanée d’accueil de Maître Moracchini. La place libre est celle occupée par Gavroche qui prend la photo.

Ci-contre, la théorie des pions illustrée sur tableau.

J28.ht8

J28.ht10
Le sommet 2003 du G4
J28.ht29

Comme depuis sa création, ce 4ème (déjà !) G4 se déroula dans une ambiance chaleureuse. LA question qui risquait de fâcher a judicieusement été confiée à une commission aokïne qui devait rendre son verdict avant la mi-août.

Ce G4 s’est déroulé en plein air dans la clémence estivale, ce qui eut pour conséquence l’arrivée d’un invité surprise !

J28.ht12

<<== Le vin d’honneur

Au premier plan on reconnaît Dassise ==>>

J28.ht11
J28.ht14

C’est sombre,oui, mais c’est la preuve que c’était en nocturne et en plein air.

Et qui était l’invité surprise ? C’est lui, ce qui ajouta du piquant à cette soirée ==>>

J28.ht13

La commission habilitée à statuer sur le cas Bastien s’est réunie à Poisy une dizaine de jours plus tard, toujours en plein air comme on peut le voir sur la photo.

Et LA décision a été prise.

Bastien a été sommé de participer à au moins 2 combats avant la fin de l’année 2003 s’il ne souhaite pas perdre son titre de Comte.

J28.ht15
J28.ht16

De plus Bastien a été condamné à être rasé, tâche dont s’acquitta aussitôt avec brio le Prince Dassise.

On sait depuis que l’ultimatum est resté sans suite. Le prochain sommet se déroulera donc sans le Comte Bastien, mais, démocratie oblige, accueillera le manant Bastien.

L’histoire de Roland

J28.ht21

A notre connaissance, la France conserve au moins sept olifants d'ivoire répartis entre Auch (musée des Jacobins), Le Puy-en-Velay (musée Crozatier), Bordeaux (Eglise Saint-Seurin), Toulouse (musée Paul Dupuy), Paris (Musée de Cluny et Cabinet des Médailles de la BNF), Arles (trésor). Celui du Cabinet des Médailles provient de la Chartreuse de Porte dans l'Ain, il se range dans un fourreau de cuir estampé aux armes de Blanche de Castille (mère de saint Louis). L'Olifant de Roland vénéré comme relique à l'église Saint-Seurin de Bordeaux ne correspond pas à la description de l'épopée : "Voilà fendu le pavillon de mon olifans, l'or en est tombé et le cristal." Celui du Musée National du Moyen Âge est lisse, les instruments de Toulouse, d'Auch et du Puy-en-Velay sont décorés d'un bestiaire mêlé de feuillage et proviendraient d'un atelier localisé à Salerno en Italie.

Etonnamment léger, moins d'un kilo, celui du Puymesure 48 centimètres de longueur, 90 millimètres d'ouverture de pavillon. Deux gouges sont destinées à recevoir des cerclages de renfort. Il est présenté avec une chaîne vraisemblablement moderne. Les olifants du portail d'Arles reproduisent fidèlement le mode d'attache. En raison de leur richesse, ces instruments constituaient probablement des objets de trésor, même si les éléments organologiques, en particulier l'embouchure, en font des instruments parfaitement utilisables.

L'instrument mythique de Roland est l'olifant. Le terme vient d'éléphant. Le Bestiaire d'Hugues de Saint Victor, manuscrit du XIIe siècle inspiré du Physiologus commence ainsi sa description : "Il y a une bête qui est appelée olifan". L'olifant était une corne d'ivoire comme l'attestent plusieurs passages de la chanson de Roland : Olivier supplie Roland "Cumpaign Rollant, kar sunez vostre corn (v. 1051), Cumpainz Rollant, l'olifan car sunez" (v. 1059).

La portée de l'olifant et l'effort physique qu'il nécessitait pour le sonner sont décrits dans les vers 1753 et suivants : "Rollant ad mis l'olifan a sa buche, empeint le ben, par gant vertut le sunet" (il l'embouche bien, le sonne avec grande force) ;"Hauts sont les monts et longue la voix du cor, à trente lieux, elle se prolonge. Rolland, par peine, très douloureusement sunet sun olifan. Par sa bouche, le sang jaillit clair. Sa tempe se rompt, la voix de sa corn se répand au loin."

(Extrait du site d' Archéologiemusicale médiévale : APEMUTAM)

J28.ht22

Le jeu de la Bourse

Gavroche et Roncevaux sont vraiment des joueurs invétérés. Ils ont inventé un nouveau jeu entre eux : La Bourse.

Tous les 6 mois ils partent, sur Boursorama, avec un portefeuille fictif de 10 000 €.

A la fin des 6 mois, le meilleur des 2 marque un point.

Un point de bonification est accordé (gagnant ou perdant) lorsque le résultat est supérieur au CAC 40.

Voici les résultats pour le premier trimestre de jeu : 01/07/2003– 31/12/2003.

01/07/2003 31/12/2003 Points
Gavroche 10899.57 € 0
Roncevaux 10 000 € 11383.36 € 1
CAC 40 10 000 € 11808,50 €

Parler le AOK

Les Aokïstes ont leur vocabulaire. Pour te permettre de les comprendre voici un petit lexique qui s’enrichira au fil de l’apparition de nouvelles expressions.

Ager Jouer à Age of Kings
Avoir des fourmis dans les scorpions Se languir d’AOK. S’emploie lorsque l’on n'a pas ager (voir ce mot) depuis quelques temps.

De nouveaux lecteurs

Le bouche à oreille fonctionne très bien. De nouveaux lecteurs se sont encore abonnés à LA revue depuis sa dernière parution.

Bienvenue à Nathalie, Yasmine, Fabien, Stéphane et tous les alsaciens (voir notre article sur l’arrivée en force de l’Alsace).

Le JAOK est un journal gratuit. Si tu souhaites te désabonner, un simple mail au journal suffit pour l’indiquer.

Le bêtisier de l’Université d’été

J28.ht25

J28.ht24

J28.ht23

Un jeune stagiaire en flagrant délit de manque de respect à Gavroche (oui, oui Gavroche ne l’a pas encore compris, mais il est mat !)

Ci-contre en haut, Gavroche confondant échecs et Chanson de geste, devant « Roland de Roncevaux » en plus, faut le faire !

Ci-contre en bas, Thérèse et Gavroche (encore) avec le sourire ... la partie n’est pas commencée.

==>> Les résultats de la deuxième étape du concours AOK

==>> La troisième étape du concours AOK

Voir un autre journal :


Copyright © 2004 - 2021 Roncevaux. Tous droits réservés.Remerciements

Accès

roncevaux